Cet architecte brésilien intègre l’amour au design

Équipe C2
This Brazilian architect is designing cities with love

«Je crois sincèrement que combiner l’amour et la technologie est la réponse que l’on cherche pour créer un monde meilleur.»

«Et si nous pouvions utiliser l’amour au service du design?» Après s’être posé cette question, l’architecte brésilien Guto Requena s’est lancé dans une série d’expériences de haute technologie visant à transformer les villes.

Animé par le désir de générer de l’empathie dans une ville où s’entassent 22 millions d’habitants, Guto crée des expériences architecturales inoubliables qui comblent les fossés séparant les gens de situation économique, de race, d’âge et de sexe différents.

Pendant que la ville se délabrait lentement, l’activisme numérique est apparu – Guto a vu là une brèche où il pouvait changer les choses à l’aide de technologies à impact social.

«Nous ne pouvons pas détruire et reconstruire la ville, mais nous sommes en mesure de hacker l’architecture en place, de nous introduire dans les espaces humains, affirme-t-il au sujet de São Paulo. C’est là que se trouvent les problèmes, là où il y a de la diversité.»

 

Adopter l’hybridité humain-technologie

Lorsque les courriels et les réseaux sociaux ont introduit de nouveaux moyens de créer une communauté dans le monde virtuel, Guto s’est interrogé sur la validité de l’architecture telle qu’on la conçoit traditionnellement. De cette crise intellectuelle est née une architecture hybride interactive, qui intègre des capteurs, des actionneurs, des lumières DEL et d’autres technologies afin d’altérer et d’amplifier notre perception de nous-mêmes et de nos environnements.

«Nous sommes la première génération de cyborgs de l’histoire», affirme Guto, ravi. «La modification de notre mode cognitif et de notre corps transforme radicalement notre perception du temps et de l’espace. Nous devons comprendre cela si nous voulons créer une nouvelle architecture pour créer et définir la ville.»

Think of creative energy as a resource

L’énergie créative comme ressource

«Pour moi, le succès tient à la façon dont j’investis mon temps, dit-il. Nous devons nous demander: comment, en tant qu’entrepreneurs, investissons-nous notre énergie et nos ressources créatives? Comment utilisons-nous l’argent des marques que nous gérons pour réinventer la ville et notre mode de vie?»

Par sa beauté, son intelligence et sa légèreté, le travail de Guto nous interpelle toujours en nous posant la question «Et si nous pouvions?» Il nous invite à investir notre créativité dans des projets qui ont un impact social, aussi fous et improbables qu’ils puissent sembler.

 

Trois projets transformationnels combinant architecture et technologie

 

Interagir avec des monstres

Projet d’art urbain haut de 30 étages, Light Creature s’introduit dans l’architecture urbaine et transforme la façade du WZ Hotel Jardins, un immeuble des années 60 de São Paulo, en une créature faite de lumière. Le «monstre» communique la qualité de l’air (en se parant par exemple de rouge les jours où la pollution est élevée), se déplace en réagissant à des capteurs de sons et interagit avec les gens par l’entremise d’une application. «Utiliser l’architecture pour visualiser les données représente la façon la plus démocratique d’explorer le pouvoir de l’information», affirme Guto.

 

Dis-moi un secret

Dans le Coronel Fernando Prestes Square, une place publique située dans le quartier multiethnique de Bom Retiro, Guto a installé des bancs près d’une cabine téléphonique où on peut lire l’inscription «Peux-tu me dire un secret?». Les gens racontent leur secret dans le téléphone, et leur histoire est diffusée plus tard dans des haut-parleurs dissimulés à l’intérieur des bancs. En 20 jours, le projet a recueilli 2 500 secrets. Pendant qu’ils écoutent les secrets qui leur sont racontés, des inconnus se tournent les uns vers les autres, se sourient, se parlent et rient ensemble. «J’aime croire que de nouvelles amitiés et de nouvelles amours sont nées de cette expérience», raconte Guto.

 

Mettez-y de l’amour…

Guto Requena, The love project

Source: gutorequena.com

Le Love Project de l’Estudio Guto Requena demande aux gens de partager les histoires d’amour qui ont marqué leur vie. Des capteurs de rétroaction biologique sur un téléphone intelligent transforment leur rythme cardiaque et leur voix en données, que le studio utilise ensuite pour créer des objets de design uniques imprimés en 3D. Jusqu’à présent, il en a produit plus d’un million. «Il s’agit d’une forme de design durable, qui provoque une émotion, affirme Guto. C’est le meilleur usage que l’on puisse faire de la technologie.»

 

Pour approfondir la réflexion

Lisez Architecture, amour et cyborgs: Entrevue avec Guto Requena sur c2montreal.com

 

Les Notes de C2 Montréal: Solutions inspirantes pour leaders créatifs

Cet article est tiré de Collisions transformatives: Les Notes de C2 Montréal 2018, un condensé d’idées fortes destiné à tous ceux qui souhaitent mieux comprendre les grandes forces qui gouvernent leur industrie et le monde. Poursuivez votre lecture ici.

Questions ou commentaires? Écrivez-nous à editorial@c2.biz.