C2 Montréal : les meilleurs moments et réflexions de la troisième et dernière journée

Équipe éditoriale C2

Chaque année, nous sommes toujours un peu tristes de clore C2 Montréal. Mais bien que l’événement soit terminé, les apprentissages, les moments forts et les connexions marquantes nous habiteront pendant les semaines et les mois à venir. Que les meilleurs moments de cette troisième journée nous rappellent cette expérience unique.

 

Les citations les plus épiques de la journée

 «Si vous sortez de cette pandémie en étant la même personne qu’au début, vous avez manqué d’apprendre de belles leçons,» affirmait Tala Al Ansari, directrice — Innovation Ecosystem et Scale2Dubai, lors de sa conférence Le District 2020 de Dubaï : Concevoir un écosystème d’innovation global avec Tala Al Ansari.

«C’était comme boire à même un tuyau d’incendie.» C’est ainsi que Manon Brouillette a décrit ses premiers moments à titre de directrice de l’exploitation et directrice générale adjointe chez Verizon Consumer Group, en pleine pandémie. Pendant la conversation Repenser son entreprise de fond en comble, cette dernière affirmait que Verizon avait «complètement évacué l’idée de géographie» pour les employés, qui peuvent désormais travailler de n’importe où aux États-Unis et qui peuvent soumettre leur candidature dans un fuseau horaire précis.

L’économie des Premières Nations profite actuellement d’un vent favorable. C’est ce que constate Dave Laveau, directeur général, Tourisme autochtone Québec et Chef délégué, Conseil de la Nation Hutonne-Wendat: «On n’a jamais senti autant de solidarité de la part des Québécois envers les autochtones,» affirmait-il pendant l’atelier Comment miser sur une collaboration de nation à nation pour développer de bonnes relations d’affaires? «Du moment où on comprend mieux notre histoire commune, on est sur un terrain fertile pour créer des alliances. Je vois l’avenir rempli d’opportunités parce qu’on se connaît de plus en plus.»

«Revenir en arrière n’est pas une option,» a affirmé Isabelle Hudon, présidente et cheffe de la direction à la BDC, lors de la conversation L’incontournable [Ré]volution: Une conversation avec Isabelle Hudon. Afin de «commencer une révolution, il faut avoir beaucoup d’humilité, mais surtout, avoir le courage de reconnaître le bon et accepter d’avancer vers l’inconnu.»

«La diversité, l’égalité et l’inclusion sont un moment devenu mouvement,» a déclaré Jana Rich, fondatrice et PDG de Rich Talent Group, lors du panel Diversité et inclusion: au-delà des mesures de rendement et de l’embauche.

«Les hommes cis portent un masque, les hommes hétérosexuels portent un masque – nous performons les uns pour les autres un certain type de masculinité afin d’être acceptés entre nous», a déclaré Wade Davis, ancien joueur de la NFL et vice-président de la stratégie d’inclusion chez Netflix, lors de sa conférence. M. Davis a déclaré que les hétérosexuels, les personnes cisgenres et les personnes non-queer ne réalisent pas qu’ils existent aussi dans le placard proverbial et que les personnes queer leur permettent d’avoir un plus large spectre d’expression de leur propre identité.

«Il ne s’agit plus de se demander qui embaucher, il faut se demander comment faire en sorte de garder nos employés avec nous» a ajouté Candice Morgan, partenaire équité, diversité et inclusion chez GV. «Les candidats veulent savoir si [l’engagement d’une entreprise envers la DEI] est authentique ou performative.»

 

Quelques moments forts des conférences du jour 3

La journée s’est ouverte sur une discussion édifiante intitulée Le métavers pour l’humanité, portant sur la façon dont nous pouvons retrouver notre concentration et un sentiment de bien-être dans l’espace numérique en valorisant l’humanité des gens. Krista Kim, artiste du métavers et ambassadrice mondiale de Superworld, a trouvé du réconfort pendant les premiers jours de la pandémie en concevant Mars house, un espace zen qui existe entièrement dans le métavers. «J’avais besoin de créer une maison qui représente l’avenir de la santé et du bien-être», a-t-elle déclaré. Chimi Zangmo, directrice générale de VAST Bhoutan, a souligné l’importance de placer la compassion au centre de tout ce que nous faisons, y compris ce que nous faisons dans l’espace numérique. «La gentillesse et la compassion peuvent changer la vie des gens, une personne à la fois».

De l’empowerment des jeunes femmes par le sport à ce que les chefs d’entreprise peuvent apprendre des athlètes, Lindsey Vonn — la skieuse la plus titrée de tous les temps — a partagé des idées et des leçons de vie tirées d’une carrière sportive extraordinaire et de l’impact de celle-ci sur sa vie d’hier et d’aujourd’hui. «Je me pousse toujours à la limite, et je pense que c’est ce qui m’a conduit à tant de succès, mais aussi à tant de blessures», a-t-elle déclaré. «J’aborde le ski de compétition de la même manière que j’aborde la vie… Je suis une personne qui aime se surpasser : si j’accomplis quelque chose, je veux passer à la réussite suivante… Mais c’est une arme à double tranchant. Je me suis retrouvée bien trop souvent dans les barrières». Vonn estime que l’on n’atteint jamais son potentiel à moins de se dépasser soi-même. «À moins de savoir quelle est cette limite, vous n’atteignez pas votre potentiel… et c’est une étape importante dans le processus pour devenir la meilleure personne que vous pouvez être.»

La conférence Les cadres supérieurs établissent l’ordre du jour: prévisions sur l’activité d’investissement a offert un aperçu fascinant de l’état post-pandémique du marché canadien de l’investissement. Environ 2,5 fois plus de fonds ont été levés en 2020 qu’au cours de toute année précédant la pandémie, en grande partie en raison de la croissance rapide induite par l’adoption de la technologie, a déclaré Chris Arsenault, partenaire chez Inovia Capital. «Il y a de nouveaux acteurs dans le système qui apportent de nouveaux capitaux [et] les taux d’intérêt sont encore incroyablement bas», a-t-il ajouté. «L’industrie canadienne est en mode croissance [ce que] nous n’avons pas connu au cours des trois dernières décennies», a ajouté Éléonore Jarry-Ferron, directrice chez Brightspark Ventures. «L’arrivée de nouveaux entrepreneurs réveille le marché», a-t-elle ajouté, tout en précisant qu’il faudra bien rémunérer nos talents pour suivre le rythme de croissance actuel.

Selon Sakchin Bessette, cofondateur et directeur de la création de Moment Factory, la valeur de l’intuition chez les entrepreneurs est primordiale. Il aimerait même créer un programme éducatif sur le sujet. « L’intuition est sous-estimée », a-t-il déclaré lors de la conversation Du talent local: Un succès international, présentée par le gouvernement du Québec. Lorsqu’on lui demande ce qui, selon lui, distingue Moment Factory de ses concurrents internationaux, M. Bessette répond: «[Nos clients] nous font confiance parce que nous avons un bon portfolio; nous avons réalisé beaucoup de projets qui ont fait avancer l’industrie. Ensuite, c’est la relation de confiance que nous développons. Mais fondamentalement, c’est la création. Ils nous font confiance pour la création.»

Lors de la conversation avec Adrian Grenier, acteur, réalisateur et militant connu pour son rôle dans la série à succès Entourage, on a parlé de tout: de la célébrité à la durabilité, de l’investissement à l’agriculture, des cryptomonnaies à l’éducation aux médias… et même de chasse aux serpents. Il a confié qu’il aborde la durabilité environnementale un peu comme il le fait pour la narration d’histoires en tant que cinéaste. «Quelle est cette histoire que nous essayons de raconter? C’est notre histoire collective que nous avons l’occasion de raconter et de co-créer, alors j’imagine la fin de ce film comme un paradis magnifique et utopique où la nature est florissante et a retrouvé sa beauté originelle.» Grenier rejette la notion omniprésente selon laquelle la Terre se porterait mieux sans les humains. «Beaucoup d’écologistes veulent retirer l’homme de l’équation… ils veulent diminuer notre empreinte en limitant nos actions. [Je veux] maximiser notre empreinte. Nous sommes l’espèce la plus créative, la plus collaborative, la plus adaptative, la plus résiliente… nous avons le potentiel de tirer le meilleur parti de ce monde.»

 

La troisième journée en photos

Allez jeter un coup d’œil à notre album photo C2MTL 2021 pour voir tout ce qui s’est passé en cette excitante première journée.

Vous avez manqué quelque chose? Profitez de la vidéo à la demande

Si vous n’avez pas pu assister à une conférence (ou si vous voulez en revoir une), pas de souci. Toutes les conférences seront disponibles en vidéo à la demande jusqu’au 25 novembre. N’oubliez pas de consulter régulièrement l’onglet À la demande de la plateforme événementielle C2Agora.

 

​​Procurez-vous votre laissez-passer pour C2MTL 2022 dès maintenant

Pour un temps limité, profitez du plus bas tarif pour les laissez-passer de l’édition 2022 de C2 Montréal, du 28 au 30 septembre.

Des questions? Des commentaires? Écrivez-nous à editorial@c2.biz