Ce qui fait de C2 un événement si unique

Sincèrement, à quoi pensez-vous immédiatement lorsque vous entendez le mot « conférence »?

Des fourre-tout remplis de dépliants promotionnels? Des conversations gênées autour des muffins et du café – à propos des muffins et du café – avant de vous rendre à la conférence d’ouverture? Des tentatives de réseautage express au-dessus d’une assiette de pâtes tièdes?

Ou pensez-vous plutôt jeu constructif, bouleversement des sens, « brain dating », installations artistiques interactives, jumelage d’affaires et ateliers sur l’empathie? Même si la plupart des gens n’associeraient pas ces concepts aux conférences auxquelles ils ont assisté, parions qu’ils aimeraient bien pouvoir le faire…

C’était exactement l’idée à la source de la création de C2 Montréal : réinventer l’expérience même de la conférence. Conçue dans le cadre d’une séance de brainstorming de 24 heures dans le Vieux-Montréal par 25 personnes, dont des membres de l’équipe Sid Lee et des amis, l’expérience C2 a vu le jour dans le but de maximiser l’inspiration créative de ses participants. Mais au-delà de choisir des conférenciers inspirants et d’attirer les bons participants, de quelle façon une conférence peut-elle atteindre ce but?

Ferris wheel

Dans le cas de C2, l’espace physique de la conférence et son contenu interactif jouent un rôle tout aussi important que la sélection des conférenciers. « Notre objectif est de faire passer les participants du statut de spectateurs à celui d’acteurs, explique Antoine Roy-Larouche, directeur des expériences collaboratives. Participer à C2, c’est vivre une expérience qui vous transformera. »

Alors, qu’est-ce que ça implique pour vous, à titre de participant à la conférence? Comment peut-on « vivre » une conférence? La réponse courte : en créant une expérience, et non une conférence. La réponse longue? Elle est beaucoup plus nuancée et complexe, et porte sur toutes les composantes, de l’espace physique au jumelage des participants.

CONÇUE POUR CONNECTER

Revenons à votre expérience de la conférence telle qu’on la connaît. Ça vous dit peut-être quelque chose : vous arrivez, vous recevez votre badge et votre sac fourre-tout. Vous flânez un peu dans le hall d’exposition et allez ensuite vous chercher un café avant d’entrer dans la salle pour écouter le discours d’ouverture.

Peut-être parlerez-vous à la personne assise à côté de vous, mais ce sera probablement surtout pour partager la prise près de laquelle vous vous serez installés tous les deux, car vous avez l’intention de répondre à vos courriels entre deux présentations. Aux pauses et à l’heure du lunch, vous scruterez les badges et autres signes qui pourraient vous indiquer que vous devriez parler à un autre participant. À la fin de la journée, les pros du réseautage auront recueilli quelques cartes, mais la plupart d’entre nous repartiront avec un tas de notes éparses que nous oublierons aussitôt.

C’est pour toutes ses raisons que l’équipe de C2 a procédé à la refonte complète de cette expérience, y compris la façon de vous mettre en relation avec des participants appropriés.

LES « BRAIN DATES »

Lorsqu’on demande à la plupart des gens pourquoi ils assistent à des conférences – surtout maintenant que tant de présentations sont accessibles en ligne –, ils donnent souvent la même réponse : le réseautage. Les meilleures conférences au monde attirent les gens les plus intéressants, et C2 peut s’enorgueillir de la qualité et de la variété de ses participants chaque année.

En fait, C2 attire 5 000 personnes provenant de plus de 43 pays et de 24 industries. La majorité des participants sont des décideurs clés dans leur organisation. Cependant, même les PDG les plus accomplis peuvent avoir besoin d’un coup de pouce lorsque vient le temps d’entrer en relation avec les bonnes personnes dans une foule de 5 000 participants. C’est ici qu’entrent en jeu les « brain dates ».

C2 collabore avec l’entreprise sociale montréalaise de technologie éducative E-180 pour transformer le village C2 en une ruche fourmillante d’apprentissage par les pairs. En 2015, des milliers de participants ont ainsi utilisé la plateforme Hub pour entrer en contact et apprendre les uns des autres au moyen de rencontres d’apprentissage individuelles, ou « brain dates » comme les appelle E-180.

En plus de la plateforme Hub, C2 propose un lounge de « brain dating » où des spécialistes du jumelage vous aident à rencontrer des gens qui vous conviennent. L’objectif derrière tout cela est de planifier des rencontres individuelles, de manière à pouvoir tirer le maximum du temps que vous passez à l’événement, découvrir qui sont les gens que vous devriez rencontrer et maximiser vos occasions d’apprentissage et de réseautage. Malgré cela, vous ne savez toujours pas par où commencer? Pas de souci – vous pouvez toujours compter sur votre Concierge extraordinaire…

LE CONCIERGE EXTRAORDINAIRE

Volunteers

À votre arrivée, vous serez accueilli par votre Concierge extraordinaire, dont le travail consiste exclusivement à fournir aux participants un point de contact privilégié, afin de les aider à s’orienter dans le cadre de la conférence et des environs de Montréal et à favoriser les découvertes. Oubliez le sac rempli de publicités des commanditaires comme seul accueil; à C2, nous vous guiderons dans un périple dont vous êtes le héros, un parcours qui débute par une visite du Forum, du Hangar et de la Plaza : les trois lieux principaux composant le village C2.

LE FORUM

Le Forum, c’est le lieu de l’inspiration. Lorsque vous pénétrez dans le forum, vous êtes accueilli par la musique d’un DJ en résidence, qui donne le ton de la journée et raconte une histoire.

Pour Thomas Pintal, directeur des spectacles, le rôle de la musique est d’amener « les gens à relaxer et à entrer dans un mode plus introspectif », un thème qui est repris tout au long de l’expérience C2.

Performance Music Forum

Le Forum, c’est aussi l’endroit où vous écouterez les conférenciers sensationnels qui ont été sélectionnés avec soin non seulement parce qu’ils s’inscrivent dans le thème, mais aussi parce qu’ils le bousculent. L’équipe de la programmation de C2 concocte une liste de conférenciers conçue pour inspirer les participants. L’inspiration peut prendre de nombreuses formes, et la sélection des conférenciers tente de comprendre à la fois des nouveaux venus et des icônes de l’innovation bien établies. L’équipe de programmation et les commissaires invités font des pieds et des mains afin de trouver les histoires parfaites pour tisser la trame de la conférence. Entre les présentations des conférenciers, des performances artistiques apportent une autre dimension à l’histoire ainsi racontée.

« Lorsque les portes se ferment et que débute la conférence, vous pouvez vous attendre à vivre une expérience », affirme Thomas Pintal.

Jane Mcgonigal Alec Baldwin

Bien que quelques autres conférences mettent autant d’efforts dans la sélection de leurs conférenciers, très peu combinent ce soin à la mise en place d’un cadre favorisant l’expérimentation. C’est ici qu’entre en scène le Hangar.

LE HANGAR

Le Hangar, c’est l’endroit où vous trouvez séances de brainstorming extrêmes, classes de maître, ateliers et espaces collaboratifs uniques qui vous feront sortir de votre zone de confort. Les objectifs du Hangar :

• Permettre aux participants d’apprendre en mettant en pratique les concepts;
• Offrir un contexte permettant de tester sans risque idées et processus;
• Encourager le métissage fertile des idées.

Live lab

« Le hangar est l’endroit où vous prenez conscience du fait que votre corps ne sert pas simplement à transporter votre tête d’une réunion à l’autre », décrit Antoine Roy-Larouche.

NestIl fait référence ici à des expériences comme la « piscine de balles » de 2014, où les participants s’immergeaient jusqu’aux épaules dans des balles de plastique transparent, les yeux bandés, avant de faire un brainstorming sur des questions posées par une personne qu’ils ne pouvaient voir. Le fait d’avoir les yeux bandés éliminait tout a priori de la part des participants pendant leurs interactions, un élément s’avérant primordial puisqu’une des personnes participant à l’activité était Muhammad Yunus, récipiendaire du Prix Nobel de la paix. Le bandeau sur les yeux permettait ainsi aux participants de s’exprimer librement dans une situation qui aurait pu les rendre nerveux.

En 2015, les participants devaient grimper une échelle pour entrer dans Le nid, un petit espace intime construit à partir de branches d’arbres, créé par le C:Lab du Cirque du Soleil. Une fois à l’intérieur, de parfaits étrangers étaient entraînés dans une discussion par un modérateur. Et, la discussion terminée, les participants sortaient du Nid au moyen d’une glissoire.  Une autre expérience unique avait été créée en suspendant des chaises et un filet à 18 pieds dans les airs, mettant ainsi au défi les participants d’exprimer leurs idées dans une situation où ils se sentaient physiquement vulnérables.

Tous ces défis fournissent un cadre où les participants peuvent développer ensemble des idées, sans avoir peur des conséquences. C2 offre un environnement où chacun peut être intrépide, et où tout le monde est prêt à tout. Le Hangar, c’est un endroit pour mettre à l’essai hypothèses et processus, où la prise de risque est encouragée et l’échec, célébré, ce qui donne aux participants l’assurance nécessaire pour mettre plus tard en application les résultats des expériences hors norme menées au cours de l’événement.

Ball pit Suspended chairs

Les ateliers constituent un autre contexte propice aux rencontres et au réseautage entre les participants. C2 réunit une variété ahurissante de talents créatifs, jeunes entrepreneurs et leaders chevronnés, tous provenant de divers pays, industries et disciplines. Les participants aux ateliers tirent profit des échanges et de la création de liens personnels avec des personnes d’un groupe aussi dynamique.

Labs

De plus, plusieurs conférenciers à C2 décident de profiter de l’occasion pour approfondir leur sujet en animant des classes de maître. Travaillant avec de petits groupes interdisciplinaires de participants, ils mettent en pratique de nouvelles méthodologies et transforment les idées en solutions concrètes.

Masterclass Workshop

Mais toute cette stimulation peut mettre en appétit et entraîner la nécessité d’un peu de repos – c’est pourquoi la Plaza complète le village C2.

LA PLAZA

The plaza

La Plaza est destinée à la célébration et à la connexion. Ici, vous trouverez des boutiques éphémères, de multiples choix de repas provenant des meilleurs restaurants et camions de bouffe de rue de Montréal, de même que des aires de repos vous permettant de décompresser et de créer des liens avec d’autres participants, ou simplement de vous asseoir pour réfléchir à tout ce que vous venez de vivre.

En 2015, les participants pouvaient monter à bord d’une grande roue colorée pour admirer en compagnie d’un inconnu le panorama de Montréal, et jouer au skeeball et à d’autres jeux de foire avec de nouveaux amis.

Tout, dans la Plaza, est conçu pour tisser des liens. Les tables partagées aux repas et les places non assignées pendant les conférences font en sorte que les participants ne sont pas toujours assis à côté de la même personne. Le site et la programmation sont également pensés de manière à ce que les gens aient à se déplacer entre les espaces, ce qui provoque des occasions additionnelles de rencontrer par hasard des participants qu’ils n’auraient autrement pas eu l’occasion de croiser.

Meet and Greet Skeeball

Le soir, la Plaza s’anime au rythme de la musique et des festivités. Les participants sont invités à vivre une expérience collective unique grâce à une programmation complète de spectacles mettant en vedette des artistes locaux et internationaux.

Les célébrations en soirée de C2 ont pu compter ces dernières années sur des partenaires artistiques de premier plan, notamment les talents de réputation internationale que sont le Cirque du Soleil, Moment Factory, le Festival international de jazz de Montréal et Moby.

Party

L’ART

Enchâssées dans l’ensemble du village se trouvent des expositions qui fusionnent la technologie et l’art, et favorisent l’interaction des participants. « Nous intégrons les mises en scène des artistes à même le village », explique Génifère Legrand, v.-p. Création.

The art

Cette intégration n’est que l’un des nombreux éléments qui font en sorte que l’expérience C2 transforme les participants. Nombreux sont ceux qui arrivent, simplement emballés de s’asseoir et d’absorber les messages d’excellents conférenciers, pour finalement se retrouver à faire partie eux-mêmes du message.

LES NOTES C2

Minutes

Avec toute cette activité grouillante, de nombreux participants nous ont dit qu’ils étaient tellement absorbés par l’expérience, qu’ils en oubliaient de prendre des notes. C2 a pensé à vous ici aussi, avec Les Notes C2, un recueil complet d’observations, apprentissages et données essentielles tirés des 3 jours de l’événement, dont les présentations, ateliers et discussions.

Ce recueil, offert aux participants sous forme électronique ou imprimée, représente un sommaire incroyablement complet de tout ce que vous devez retenir de votre expérience C2. Comptant plus de 130 pages, l’édition 2015 était aussi magnifique que pratique.

Minutes C Minutes B Minutes A

UNE CONFÉRENCE VÉRITABLEMENT UNIQUE EN SON GENRE

Le Harvard Business Review a qualifié C2 de « conférence unique en son genre », s’attachant à la façon dont les expériences encourageaient l’interaction entre les participants. Une étude réalisée par PwC en 2014 a révélé qu’une entreprise sur quatre a décroché un contrat au cours de l’événement. Chaque année, l’équipe de C2 reçoit des commentaires de nombreux participants, la remerciant d’avoir changé leur façon de faire des affaires. Mais même si l’expérience C2 est une expérience gagnante, l’équipe cherche toujours à l’améliorer.

« Tous les ans, nous repartons de zéro, explique Génifère Legrand. Nous apprenons chaque année des commentaires des participants, et chaque année nous améliorons l’expérience. »

Nous attendons avec impatience le dévoilement du village C2 de 2016 et avons bien hâte de vous y voir jouer.

Flags