Une entreprise plus diverse en 6 étapes

Équipe C2

Quand les décideurs ne prennent pas en considération toutes les perspectives, quand les équipes opèrent en silo et quand les groupes minoritaires n’ont pas voix au chapitre, on paralyse l’innovation et on se prive de nombreuses occasions d’évoluer de façon significative. Et si l’on remettait en cause le discours sur la diversité en l’examinant sous l’angle du design?

Associée chez IDEO, un poids lourd du design à l’international, ainsi que fondatrice et doyenne de l’école de design thinking IDEO U, Suzanne Gibbs Howard croit que cette approche permet de faire émerger différentes façons de mettre en œuvre une meilleure diversité.

«Le changement n’est jamais facile et ses résultats sont incertains, mais on peut l’envisager à travers une autre lentille: celle de l’optimisme et de l’abondance, illustre-t-elle. La plupart des programmes organisationnels de changement échouent, car ils ne fonctionnent pas du point de vue culturel et émotionnel.»

Qu’est-ce que le design thinking, et pourquoi s’y intéresser?

Le design thinking est un processus créatif de résolution de problème. En pensant comme un designer et en utilisant les outils de prédilection de sa profession, comme l’empathie et l’expérimentation, vous prendrez des décisions en fonction de ce que vos futurs clients désirent plutôt que de données historiques; de votre instinct plutôt que de ce qui a été mesuré.

 

Initier un mouvement au profit du changement

Pour cultiver la collaboration et faire progresser les entreprises, Suzanne préfère les mouvements inclusifs et orientés sur les processus aux directives émanant du haut de l’organigramme. Son conseil: commencez à petite échelle.

Un groupe d’individus passionnés qui voient les choses différemment et qui ressentent le besoin d’agir peut prendre des mesures ambitieuses pour obtenir des gains concrets et positifs qui feront boule de neige. Éventuellement, ce qui était marginal devient la norme, et au fil du temps, les structures et les processus évoluent pour donner naissance à de nouvelles façons de travailler.

 

 

 

Le guide IDEO U pour catalyser le changement

Pensez à un défi auquel fait face votre organisation, votre équipe ou votre communauté, et qui pourrait bénéficier d’une variété de perspectives.

 

  1. Pour formuler votre défi, définissez:
  • Où sont les tensions et conflits
  • Où ces conflits, dialogues ou discours ne sont pas productifs

 

  1. Introduisez des perspectives diverses en demandant:
  • Qui sont les joueurs clés?
  • À qui profitera ce changement?
  • Quelle différence ce changement pourrait-il créer?

 

  1. Précisez votre défi en complétant cet énoncé:

Comment pourrions-nous appliquer une plus grande diversité de perspectives à _______________ afin de ______________? (Par exemple: Comment pourrions-nous appliquer une plus grande diversité de perspectives à nos brainstorms d’équipe afin de permettre aux introvertis dans notre équipe de partager leurs idées?)

 

  1. Imaginez 5 façons de commencer à petite échelle:

Les contraintes:

  • Planifiez le tout en moins d’une journée
  • Limitez l’investissement nécessaire à 100$
  • Faites-le en équipe composée d’un maximum de trois personnes

 

  1. Choisissez l’action qui génère le plus:
  • d’énergie (qui suscite l’enthousiasme dans votre équipe)
  • d’excitation (qui crée un buzz)
  • d’engagement (qui favorise la participation)
  • de flexibilité (qui peut être entamée sans trop de ressources)

 

  1. Créez une coalition de co-conspirateurs

Lorsqu’on parle d’engagement, il n’est pas seulement question d’employés, mais bien d’une «coalition de co-conspirateurs», affirme Suzanne. Vous aurez besoin de trois types de collaborateurs pour vous mobiliser, propulser vos idées et faire grandir votre mouvement:

  • Les enthousiastes: Ceux qui démontrent le plus de ferveur pour l’idée choisie. C’est souvent avec eux que les brainstorms et la collaboration sont les plus faciles.
  • Les commanditaires: Ceux qui détiennent le pouvoir et qui vous accorderont, le temps venu, les ressources nécessaires pour développer votre initiative. Ils doivent être aussi engagés que vous.
  • Les sceptiques: Ceux qui vous permettront de prévoir les conséquences négatives avant qu’elles ne se matérialisent; des sceptiques qui pensent autrement, mais toujours inclusivement.

 

 

Bientôt sur votre table de chevet (ou votre tablette): Les Notes 2018

Cet article est tiré du volume 4 des Notes de C2 Montréal, Collisions transformatives, à venir cet automne à c2m.tl/minutes2018.

Abonnez-vous à notre infolettre pour être parmi les premiers informés de la sortie des Notes.