Cannabusiness: 8 entreprises complètement hallucinantes

Équipe C2
Ganjapreneurs to watch: A roundup of rad cannabis innovators

La décision de légaliser l’usage récréatif de la marijuana au Canada et dans plusieurs États américains (un marché de 20 milliards de dollars au Canada seulement, selon les prévisions de l’industrie) encourage les «ganjapreneurs» de partout à occuper ce nouveau territoire et à innover.

Voici un survol des meilleurs produits et services sur le marché à ce jour:

 

Sciences et technologies: PotBot et Seedo

Image from Potbotics

Image: Potbotics

PotBot est une app qui permet à ses utilisateurs d’identifier la variété de cannabis de leurs rêves. Symptômes, maladies ou effets souhaités peuvent être spécifiés afin que l’appli recommande le niveau de cannabinoïdes idéal, en se basant sur des études examinées par des pairs. Elle définit ensuite la souche qui correspond le mieux au profil de l’utilisateur parmi celles offertes sur le marché. L’appli permet également de localiser les dispensaires de cannabis médicinal. La déclinaison PotBodMD met en relation des patients et des professionnels de la santé, qui peuvent échanger en ligne. Elle est offerte gratuitement sur l’App Store et sur Google Play.

Plantez un clone de cannabis et regardez-le pousser grâce à Seedo, un appareil autonome conçu à cette fin. Créé par Uri Zeevi, originaire de Tel-Aviv, Seedo vise à rendre la culture de plants accessible et abordable pour tous. Le «laboratoire maison» hydroponique de Seedo ressemble à un mini réfrigérateur et s’accompagne d’une appli qui, en plus d’envoyer des notifications et des rappels de soin, permet de visualiser la croissance de l’herbe.

 

Société et environnement: Van der Pop et Tokyo Smoke

La fondatrice et chef de la création April Pride a lancé Van der Pop – qui vend des accessoires haut de gamme, en ligne et dans quelques boutiques au Canada et aux États-Unis – dans le but d’offrir une expérience raffinée à l’amateur de cannabis moderne. Par exemple, le sac de rangement Poppins, muni d’une fermeture éclair à l’épreuve de l’eau et des odeurs, est fait de cuir italien véritable et possède une serrure à trois chiffres pour protéger son contenu. Parmi les autres articles Van der Pop, on retrouve des bijoux et des produits de beauté à l’huile de chanvre. L’entreprise organise aussi des événements, offre des conseils d’experts et évalue les autres innovations qui ont cours dans l’industrie.

aternative text

Image par Amber Fouts présentant le sac Poppins Mini, un bocal FOCUS en verre violet Miron et la crème Clear Cream de la gamme SELF.

Marque canadienne de luxe de premier plan, Tokyo Smoke allie le rituel du café à une collection griffée d’accessoires pour fumeurs. Avec six cafés au Canada (et plus d’adresses à venir, notamment à Montréal), Tokyo Smoke croit que «l’art de fumer devrait être envisagé avec le même soin que la préparation du café.» On peut également souscrire à son forfait Coffee Collective au coût de 30$ par mois pour déguster du café et du thé à volonté dans ses cafés-boutiques.

 

Marketing et médias: Broccoli Magazine et Cannabrand

Spread in Broccoli 01. Photo by Anja Charbonneau

Double page dans Broccoli 01. Photo par Anja Charbonneau

Distribué gratuitement et publié trois fois par année, Broccoli, créé par et pour les femmes qui aiment l’herbe, n’est pas un magazine comme les autres. La fondatrice et directrice de création Anja Charbonneau donne de l’ampleur au mouvement féminin de cette industrie florissante grâce à l’art, la culture et la mode. Elle met autant de l’avant des femmes artistes et entrepreneures que l’industrie du cannabis en général.

 

À ne pas manquer: À C2 Montréal 2018, la chroniqueuse Lauren Yoshiko Terry, qui a contribué à la naissance de Broccoli, a animé un panel sur l’économie du cannabis et a discuté avec l’influenceur Fred Bastien de la place des femmes dans l’industrie.

 

S’inscrivant dans ce nouvel univers publicitaire, Cannabrand est une agence dont la mission est de déstigmatiser le cannabis. Elle offre des services d’image de marque, de design et de relations publiques afin d’aider les innovateurs du cannabis à faire leur marque dans ce nouveau marché en plein essor. Situés à Denver, au Colorado – premier État à avoir légalisé l’usage récréatif du cannabis aux États-Unis – les consultants de Cannabrand ont exercé leur talent auprès de petites entreprises, de grands dispensaires et de magnats de l’immobilier durable comme Doyen Elements.

 

Art et design: Summerland et Miwak Junior

Inutile de les cacher quand la visite arrive: ces articles au design impeccable rehaussent la barre en matière de produits haut de gamme.

Lorsqu’il a fondé Summerland et créé sa pipe faisant aussi office d’objet de décoration moderne, l’artiste, cinéaste et designer Liam Devowski Kaczmar souhaitait «créer des accessoires pour les fumeurs qui sont aussi des esthètes». Confectionnés à la main à partir de céramique blanche, noire ou marbrée, les accessoires Summerland sont offerts dans une variété de glaçures et sont créés par des artistes tels que le New-Yorkais Maxwell Holyoke-Hirsch et Adi Goodrich, de Los Angeles.

Sorte de clin d’œil « aux cultures précolombiennes et à l’émerveillement de l’ère spatiale », la Miwak Junior, une pipe sans pareil qui tient dans le creux de la main, est fabriquée en Californie et a été baptisée d’après les volcans, l’alphabet phonétique de l’aviation et les «rêves de femmes aux noms d’or». Créés par l’artiste chilien Sebastian Boher et l’auteure et artiste de performance Alice Johnson Boher, ces chics petits accessoires ressemblent à des galets de plage (mais ne les lancez pas sur la surface d’un lac, puisqu’ils se détaillent entre 80$ et 200$).

Photo par Sally Peterson pour Miwak Junior

Photo par Sally Peterson pour Miwak Junior

Image by Liam Kaczmar (@actingcasual) for Summerland

Image par Liam Kaczmar (@actingcasual) pour Summerland

 

Lisez la suite de notre spécial Cannabiz:

 

Des questions? Des commentaires? Écrivez-nous à editorial@c2.biz