Esprit pionnier: les briseurs de barrières de l’Université McGill

Équipe éditoriale C2
Pioneering spirit: A legacy of boundary breakers at McGill University

Où trouve-t-on des chercheurs qui révolutionnent la médecine, des physiciens primés qui décryptent les mystères de l’univers, des urbanistes légendaires et la prochaine génération d’astronautes? À Montréal, sur le flanc d’une montagne – plus précisément à l’Université McGill, qui a l’innovation ancrée dans son ADN depuis près de deux siècles. Et c’est dans cet environnement des plus inspirants que C2 Montréal aura l’honneur de tenir son édition 2020.

Tout comme C2 Montréal rassemble des esprits brillants et des leaders créatifs de tous horizons, McGill continue de faire honneur à son riche héritage en tant que promoteur de curiosité intellectuelle et de découverte, tout en abattant les frontières entre les disciplines. L’influence de cette institution sur la façon dont nous vivons et pensons le monde d’aujourd’hui est indiscutable. Cet impact n’a peut-être jamais été aussi tangible, et ses effets aussi largement ressentis, que dans le domaine de la médecine…

 

Visionnaires sans frontières

Parmi les nombreux pionniers de McGill qui ont repoussé les frontières dans leur discipline, figurent les architectes de renommée mondiale Arthur Erickson (qui a conçu le Robson Square de Vancouver, l’ambassade du Canada à Washington, D.C., et bien d’autres bâtiments) et Moshe Safdie (créateur du Musée des beaux-arts du Canada et du célèbre complexe résidentiel Habitat 67 à Montréal).

Au chapitre des technologies révolutionnaires, l’informaticien Alan Emtage – intronisé au Temple de la renommée de l’Internet – a créé le premier moteur de recherche Internet au monde, alors que le physicien nucléaire Robert Bell a découvert la radioactivité de proton et inventé une méthode pour mesurer les processus nucléaires en moins de quelques millionièmes de seconde.

Alors que William Shatner, diplômé de McGill et capitaine de Star Trek, nous a transportés aux confins d’un univers imaginaire, plusieurs diplômés de McGill ont poursuivi leurs recherches et leurs rêves jusque dans l’espace. Julie Payette, Robert Thirsk, Dave Williams et David Saint-Jacques se sont envolés vers la Station spatiale internationale avec l’Agence spatiale canadienne et une autre diplômée, Jennifer Sidey-Gibbons, est sur le point de suivre leurs traces.

Au fil de ses deux siècles au service d’un savoir porteur de nouvelles idées, l’Université McGill a su demeurer une institution à l’avant-garde de l’enseignement supérieur; un lieu empreint d’une culture de l’innovation qui suscite l’inspiration et où, sans aucun doute, la prochaine génération de pionniers révolutionnaires et d’artisans du changement se prépare à faire sa marque.

 

Offrez-vous une leçon d’inspiration

Découvrez McGill sous un nouveau jour à C2 Montréal, du 27 au 29 mai 2020.

ACHETEZ VOTRE LAISSEZ-PASSER

 

Des questions? Des commentaires? Écrivez-nous à editorial@c2.biz