Au menu de l’Italie: une révolution alimentaire mondiale

Équipe C2
Italy is paving the way for a global food revolution

Demandez à vos amis ce qu’ils associent à l’Italie, et vous entendrez immanquablement parler de l’histoire du pays, de ses paysages bucoliques, de ses villes romantiques, de ses designers avant-gardistes et de ses célèbres voitures haut de gamme. Beaucoup se lanceront sans doute aussi dans un monologue enflammé sur sa culture et son héritage gastronomique. Après tout, c’est à l’Italie que l’on doit espresso, gelato, pizza et tant d’autres délices que l’on pourrait énumérer jusqu’à plus faim – le tout généreusement arrosé de divins cépages.

Ce qui relève peut-être moins de l’évidence, c’est que l’Italie est en train d’ouvrir la voie à une véritable révolution alimentaire. Peu d’entre nous le savent, mais ce pays est l’un des plus grands producteurs et exportateurs d’équipement d’emballage alimentaire et de machinerie de transformation, grâce auxquels les entreprises du monde entier innovent et réalisent des progrès dans leurs marchés respectifs. En 2016 seulement, l’Italie a produit pour plus de 8,5 milliards de dollars canadiens d’équipement d’emballage (exporté à 80%) et 7,5 milliards de dollars canadiens de technologies de transformation des aliments (exportées à 70%).

Ce que bien des gens ignorent aussi, c’est que le pays travaille d’arrache-pied à trouver des solutions innovatrices aux problèmes alimentaires qui touchent de plus en plus d’endroits dans le monde. Alors que l’écosystème agroalimentaire italien s’affaire à repenser et à transformer son industrie, ce mouvement d’innovation prend de l’ampleur et se propage à travers toute l’Europe, porté par une armée de start-ups ambitieuses.

 

Un haut lieu de l’innovation en matière de machinerie et d’équipement

On ne pourrait vous en vouloir d’associer les mots «machinerie» et «équipement» à l’Allemagne, au Japon ou à la Corée – qui ont effectivement gagné leurs lettres de noblesse dans le domaine. Mais l’Italie a quelque chose qu’ils n’ont pas.

«Les fabricants de machinerie et d’équipement italiens sont beaucoup plus agiles», explique Matteo Picariello, délégué commercial de l’Italie au Canada. «Les entreprises italiennes qui utilisent leurs produits sont généralement des compagnies familiales de taille moyenne, qui ont des besoins très spécifiques. Leur équipement doit leur permettre d’exécuter des tâches précises. Pour répondre aux exigences de ce marché, les fabricants italiens doivent adapter chaque machine aux besoins de leurs clients. Il n’y a pas de format universel.»

Créer des machines sur mesure confère aux fabricants d’équipement italiens un avantage concurrentiel considérable: le fait de devoir modifier et remodeler constamment leurs machines leur permet de mieux comprendre leurs produits comme leur marché. Ce savoir profite à l’ensemble de l’industrie alimentaire italienne, puisque grâce à cet équipement personnalisé, les producteurs alimentaires sont en mesure d’améliorer leur offre et d’innover pour répondre aux besoins de leur propre clientèle.

«Comme la plupart des fabricants de produits alimentaires italiens sont de taille moyenne, ils sont capables d’intégrer les nouvelles technologies plus vite et plus efficacement que les géants. Ça leur permet d’évoluer et d’innover plus rapidement, ce qui leur assure une longueur d’avance», ajoute Picariello.

 

Réimaginer le système alimentaire mondial

L’innovation dans le domaine de l’alimentation et de l’agriculture est un sujet qui fait couler beaucoup d’encre dans l’écosystème des start-ups italiennes, et avec raison. «D’ici 2050, 66% de la population mondiale vivra en milieu urbain, et il y aura près de 10 milliards de bouches à nourrir sur la planète. Ça soulève des problèmes sur lesquels nous devons nous pencher dès maintenant», explique Sharon Cittone, directrice du contenu de Seeds & Chips, qui tient chaque année un sommet mondial sur l’innovation alimentaire à Milan, en Italie. «Notre système alimentaire est désuet. L’idée n’est pas de le maintenir, mais bien de le régénérer, et c’est exactement ce que plusieurs start-ups italiennes cherchent à faire en ce moment», ajoute Cittone.

Ces entrepreneurs italiens s’intéressent à une variété de nouveaux secteurs. L’agriculture de précision, par exemple, attire bien des innovateurs avertis. Alors que l’agriculture est encore largement dominée par les méthodes traditionnelles, ce secteur s’ouvre aussi à de nouvelles technologies qui pourraient changer la donne à l’échelle mondiale. Et si les agriculteurs pouvaient utiliser des capteurs, des métadonnées et des analyses prédictives pour savoir exactement quand ensemencer, arroser et fertiliser leurs terres? Pourrait-on avoir recours à la technologie pour repérer les plantes ou les parcelles malades, ou à l’IA pour automatiser l’irrigation des sols?

D’autres entrepreneurs italiens s’intéressent surtout aux consommateurs, tout particulièrement dans le domaine de la nutrition personnalisée. «Il est très intéressant de penser qu’un simple échantillon de sang ou une analyse d’ADN pourrait nous permettre d’obtenir un régime alimentaire sur mesure», affirme Cittone. «Ce genre d’approche ne s’adresse pas à vous en tant que membre d’un groupe, mais en tant que personne ayant des besoins nutritionnels très spécifiques, des intolérances ou des allergies, et je crois que c’est très prometteur.»

Quand on demande à Cittone de décrire les entrepreneurs italiens en quelques mots, sa réponse est sans équivoque: «Ce sont des activistes. Des visionnaires qui changent les règles.» Tout comme Rome ne s’est pas faite en un jour, réinventer notre système alimentaire ne se fera pas en criant «prosciutto». Mais tout porte à croire qu’on peut compter sur l’Italie, ses fabricants de machinerie et ses entrepreneurs affamés d’innovation pour faire de cette grande ambition une réalité.

C2 Montréal 2018 aura le plaisir d’accueillir des innovateurs du secteur alimentaire italien, ainsi que des représentants de Seed & Chips et de la Délégation commerciale d’Italie. Voici quelques-unes des entreprises qui participeront à l’événement: