Les Idées à emporter: 12 choses que nous avons apprises à C2 En ligne – Montréal 2020

Présenté par Facebook

Présenté par Facebook

 

Qu’avez-vous appris à C2 En ligne – Montréal 2020? Bien que la réponse soit différente pour chaque participant, voici quelques moments inspirants exceptionnels de notre premier événement d’affaires créatif en ligne.

 

1. Les mots comptent.

Alors que nous sommes témoins d’un moment de révolte civile et de considérations raciales, « le mouvement Black Lives Matter ne peut pas être juste une tendance à ajouter comme ça à une entreprise; ça doit être quelque chose que vous désirez prouver au sein de votre entreprise », a affirmé Patrisse Cullors, cofondatrice du Réseau Mondial Black Lives Matter.

« La première chose que je ferais, c’est d’arrêter d’employer les mots diversité et inclusion, parce qu’habituellement, ça fait juste créer un quota où les personnes blanches en particulier déterminent ce qui est diversifié et inclusif », a-t-elle recommandé.

« Mettez-vous au défi de commencer à penser à un milieu de travail qui est antiraciste et qui a une identité antiraciste. »

 

2. Le changement, ça commence chez soi.

« L’effet 2020 exige maintenant que les personnes œuvrant pour les marques soient réactives, de manière à les intégrer dans le tissu politique et social », a déclaré Hawa Arsala, directrice, Intelligence culturelle et stratégie créative chez ViacomCBS Velocity, dans le cadre d’un panel sur les marques et l’activisme.

S’en est trop de la supériorité morale, de la vertu qui s’exhibe et du caractère de performance, « une grande partie du mouvement à l’endroit des marques consiste simplement à les amener à faire la bonne chose », a affirmé Sharon Chuter, fondatrice et D.G. d’UOMA Beauty et fondatrice de Pull Up For Change.

« Vous devez tout d’abord faire le ménage dans votre maison. »

 

3. N’oubliez pas le b.a.-ba des affaires

« Tout ce qui ne peut être mesuré ne peut être amélioré », a affirmé Sharon. La mesure de l’équité vient « fondamentalement de l’intérieur » et doit être observée au fil du temps. Les valeurs mesurées à considérer sont: le recrutement et l’embauche, la rémunération, l’attrition et le rendement.

4. La responsabilité, ça commence par vous

Gary Vaynerchuk | Speaker at the C2 Montréal 2020 business conference
« C’est tellement facile de se cacher derrière l‘inaction… et embaucher un chef de la diversité est la chose la plus raciste qu’une entreprise puisse faire », a dit le pionnier des médias numériques Gary « GaryVee » Vaynerchuk. « Vous voulez de la responsabilisation? Commencez donc par vous-même! » Et il avait bien d’autres choses à dire.

 

5. Parité ≠ diversité

« Pour moi, en ce qui concerne les femmes, ce n’est pas une question de diversité, c’est une question d’égalité. Les femmes ne sont pas une minorité », a déclaré Sophie Brochu, présidente-directrice générale, Hydro-Québec (et première femme a occuper ce poste de façon permanente). « Nous devons atteindre la parité… Pas seulement parce que c’est cool ou à la mode, mais parce que nous prenons ainsi des décisions beaucoup plus équilibrées et éclairées. »

 

6. Suivez une classe de maître sur l’empathie.

L’auteur de best-sellers Malcolm Gladwell a partagé un conseil d’entrevue important afin de développer votre sensibilité et votre compréhension dans toutes vos rencontres :  essayez de deviner les données d’identité de la personne.

 

7. Trouvez des alliés.

Pour Jane Fonda, le moyen le plus efficace de créer un changement social consiste à se joindre à un mouvement, afin de distribuer le travail nécessaire pour amener les enjeux importants à l’avant-scène.
Quant au bureau, « les leaders doivent observer les équipes afin d’informer les échelons supérieurs », a affirmé Kirsten Hammerberg, vice-présidente mondiale du service de design d’expérience pour les entreprises à l’agence créative Sid Lee. « Il arrive tellement souvent que les valeurs d’une organisation soient déconnectées de la réalité. »

 

8. Embauchez quelques gamers.

Les E-sports n’ont pas ralenti devant les inégalités ou la COVID-19. Les gamers sont rapides, s’adaptent bien, connaissent bien la technologie et savent comment faire du multitâche, a affirmé Stéphanie « missharvey » Harvey, cinq fois championne du monde du jeu Counter-Strike et directrice de développement de la franchise e-sports de Counter-Logic Gaming.

Stéphanie a présenté les 10 piliers d’une équipe efficace:

  • Unité d’intention
  • Membres motivés par un objectif commun
  • Taux élevé de participation, d’engagement et de discussion
  • Le désaccord ouvre la voie au progrès
  • L’expression personnelle est permise et encouragée
  • Ambiance décontractée et agréable
  • Un leadership qui sait comment se transformer
  • Les rôles sont définis, et tout le monde porte le poids
  • Objectifs de rendement clairs
  • L’équipe comprend les rouages du travail

 

9. Exploitez la coquerelle qui sommeille en vous.

« Les humains sont extraordinaires… vous seriez étonnés de voir à quel point on peut s’adapter, a dit l’actrice et activiste Jameela Jamil. C’est l’occasion de faire un changement que vous n’auriez jamais osé faire… Voulez-vous vraiment revenir à la normale?

Tout notre système de valeurs est présentement en transformation, alors que nous réalisons à quel point est inutile toute la merde dont nous ne pouvions pas nous passer avant, a-t-elle ajouté. Il faut arrêter de viser la perfection, d’attendre un héros et d’annuler nos efforts et ceux des autres.

Que se passerait-il si l’on agissait comme un homme blanc ordinaire et qu’on continuait simplement comme avant? »

 

10. L’accumulation d’améliorations crée le changement.

« Nous présumons automatiquement que ça doit être un moment eurêka, a expliqué John Cohn, IBM Fellow au MIT-IBM Watson AI Lab, mais je crois qu’une invention peut être une amélioration additionnelle. »

Alors, ne soyez pas trop dur avec vous, a ajouté la développeuse de chaînes de blocs et passionnée d’apprentissage automatique de 16 ans Eesha Ulhaq, qui est une « Activatrice » à The Knowledge Society. « Les erreurs peuvent être très puissantes et utiles pour le processus itératif. »

 

11. Avant tout, soyez utile…

« La pandémie m’a fait tout passer à travers ce filtre: si on ne résout pas un problème pour quelqu’un ou si on ne rend pas service, alors on ne devrait pas le faire », a déclaré la fondatrice et PDG de goop Gwyneth Paltrow.

 

12. … et soutenez activement votre communauté.



« Nous devons penser de manière absolument obsessive à nos communautés, a déclaré le professeur de marketing de l’Université du Michigan Marcus Collins lors de la conférence “Fostering community through meaningful connections” avec Michelle Klein, VP, Commerce mondial et marketing client, Facebook. Pour Michelle, les marques qui sont en mesure de soutenir leurs clients par des actions concrètes sont celles qui tiendront la route à long terme.“Appuyer des changements et des enjeux qui sont importants pour votre communauté n’a jamais été si important, a-t-elle dit. Une marque ne peut pas simplement entrer dans une discussion au sujet d’un enjeu social, faire quelque chose, et ensuite se retirer. Il s’agit d’un engagement à long terme.”

 

Vous n’avez pas pu participer à C2 En ligne?

Pas de problème: procurez-vous un laissez-passer C2 À la carte afin d’avoir accès à presque tout ce que vous avez manqué. Les vidéos demeureront accessibles au visionnement sur la plateforme numérique de C2 En ligne jusqu’au 30 novembre.

 

Des questions? Des commentaires? Écrivez-nous à editorial@c2.biz