Oser rêver grand : entretien avec Gitanjali Rao, la toute première «Kid of the Year» du magazine TIME

Équipe éditoriale C2

Vous avez peut-être lu Les 7 habitudes des gens efficaces, ou encore, vous avez eu une phase où vous avez copié votre routine quotidienne sur celle de Steve Jobs, Oprah Winfrey ou Elon Musk. Certes, ces personnes sont impressionnantes, mais à notre connaissance, elles n’ont jamais eu à concilier la mise au point d’une nouvelle technologie d’identification des biocontaminants dans l’eau ET la remise de leurs devoirs à temps.

Gitanjali Rao, 16 ans, croit avec fermeté que l’on peut utiliser la science et la technologie pour générer des changements sociaux et aider les communautés. À 15 ans, elle était déjà à l’origine d’innovations dans les domaines des tests de qualité de l’eau, du diagnostic de la dépendance aux opiacés et de la prévention de l’intimidation en ligne. Inventrice et conférencière populaire, elle jongle avec l’école, le laboratoire, le bénévolat, les ateliers STEM et a même trouvé le temps de faire une apparition à l’émission Ellen et de passer sur le plateau du Tonight Show.

Si la plupart d’entre nous ne peuvent plus aspirer à être nommés « Kid of the Year » par le magazine TIME (hélas, Gitanjali n’a pas encore inventé la machine à remonter le temps), nous n’avons pas pu résister à l’envie de lui demander comment elle parvient à tout faire.

C2 : À quoi ressemble une journée typique dans ta vie?

Gitanjali Rao : Habituellement, une grande part de mon travail en innovation et résolution de problème touche à la recherche et à la sensibilisation. Donc chaque jour, je travaille sur un de mes projets ou encore je m’adresse à des élèves un peu partout dans le monde. Parfois, même, je fais les deux. Et avec tout ça, je dois aussi gérer l’école, ma vie sociale et mes autres activités. On pourrait dire que j’ai une vie typique d’adolescente, mais avec quelques responsabilités en plus.

C2 : Comment arrives-tu à gérer ton horaire?

Rao : J’ai toujours eu du mal à bien gérer mon temps, alors je ne me considère pas comme une experte! Toutefois, j’essaie de m’en tenir à un seul principe chaque jour: si je m’engage à faire quelque chose, je le fais. C’est comme ça que je m’assure d’avoir de l’ordre dans mes projets.

« J’ai commencé à reconnaître que l’innovation et la créativité ne peuvent pas fonctionner avec une date limite. Les devoirs scolaires peuvent avoir une date de remise, mais ce qui me passionne ne devrait pas en avoir. Je crois sincèrement qu’il est mieux de faire ce que je veux faire, pas ce que je devrais faire. »

C2 : Quel est ton style de leadership?

Rao : En ce qui concerne le leadership, pour moi, il ne s’agit pas nécessairement d’enseigner ou d’être un enseignant, mais plutôt de lancer un mouvement, d’inspirer la nouvelle génération à prendre le relais et à être les leaders d’aujourd’hui et de demain pour les générations futures. C’est presque comme lancer un effet d’entraînement. Avec un peu de chance, je peux en être le point de départ.

C2 : Que fais-tu pour t’amuser?

Rao : Mon activité préférée est la pâtisserie. Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de mon frère alors je vais lui cuisiner un gâteau. Je joue aussi du piano depuis environ 13 ans. Je pratique l’escrime et je suis en processus d’obtenir mon brevet de pilote!

C2 : Quel est ton gâteau favori?

Rao : Rouge velours, j’adore les gâteaux rouge velours.

C2 : Quel conseil donnerais-tu aux personnes qui veulent réaliser leurs idées?

Rao : Mon plus grand conseil est de ne pas avoir peur de rêver grand, d’oser, puis de revenir à la réalité. Je pense que ce qui m’a permis d’arriver là où je suis a été de m’exposer. Et mes parents m’ont exposée au monde qui m’entoure dès mon plus jeune âge, de sorte que j’ai toujours aimé apprendre et découvrir de nouvelles choses dans ma communauté.

« J’ai toujours été audacieuse et j’ai toujours voulu faire ce qui était le mieux pour la communauté, et j’ai commencé à le faire par le biais de l’innovation. Alors n’ayez pas peur de proposer de grandes idées, car même si elles ne sont pas réalisables maintenant, je suis certaine qu’un jour elles le seront. »

Les femmes de C2

L’une des femmes d’affaires les plus puissantes au monde, une courageuse dénonciatrice, une architecte visionnaire, une spécialiste du marketing et une championne de la diversité : ce ne sont que quelques-unes des femmes remarquables qui ont foulé la scène de C2 Montréal. Découvrez ce qu’elles ont dit, et recevez notre infolettre pour plus de portraits et de réflexions de femmes inspirantes.

 

INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE