Le pouvoir aux jeunes: ce que 7 leaders de moins de 17 ans nous ont appris

Équipe C2
Le pouvoir aux jeunes: ce que 7 leaders de moins de 17 ans nous ont appris

Qu’il s’agisse de ce que nous mangeons, du climat dans lequel nous vivons, des soins de santé que nous recevons, de nos interactions avec la technologie ou de nos relations avec les autres, les 7 leaders de moins de 17 ans qui sont montés sur scène à C2 Montréal 2019 prennent d’assaut les enjeux qui secouent la planète et s’affairent à changer le monde pour le mieux.

Ces jeunes entrepreneurs, réformateurs et innovateurs extraordinaires ont beaucoup à apprendre aux générations qui les ont précédés. Voici un aperçu de ce qui se passe dans leurs esprits bouillonnants:

 

L’adaptabilité est la clé

Samarth Athreya, Speaker at C2 Montréal 2019
Samarth Athreya, 15 ans, et Ayaan Esmail, 14 ans, envisagent un monde où le mot «maladie» ne fera plus partie de notre vocabulaire. Les cofondateurs de Genis – une start-up du secteur des technologies de la santé – développent des modèles d’intelligence artificielle pour analyser les marqueurs génétiques, chimiques et protéiques associés à la maladie. Mais garder les patients loin du bureau du médecin exige que l’on opère un virage à 180 degrés dans notre façon de voir les choses et d’agir. Les adultes, affirment-ils, doivent être plus adaptables.

 

Ayaan Esmail, Speaker at C2 Montréal 2019

«Je pense que les personnes plus âgées sont tellement attachées à leur façon de penser que le plus grand avantage d’être jeune et de travailler avec ces industries est de leur apporter des perspectives différentes et uniques», explique Samarth.

«Notre vision du monde [est notre avantage concurrentiel]», ajoute Ayaan. «Nous avons été élevés tellement différemment.»

 

Si jeunesse pouvait…

Jamie Margolin, Speaker at C2 Montréal 2019

Pendant ce temps, Jamie Margolin fulmine. L’incapacité et le refus des générations précédentes d’agir dès maintenant pour lutter contre les changements climatiques sont en train d’anéantir les rêves de sa génération. Le mouvement que l’activiste de 17 ans a fondé pour s’attaquer à la crise climatique, Zero Hour, a pour mission de mettre un terme à cette crise. Jamie n’y va pas de main morte quand elle parle de la réalité auxquels les jeunes sont confrontés:

«Les jeunes ont un plus grand sens moral et voient clair dans toutes ces conneries», déclare-t-elle. «On est bons pour détecter la foutaise et la dénoncer. Et c’est exactement ce que je compte faire, point.»

 

Le nouveau leadership éclairé

Samaira Mehta, Speaker at C2 Montréal 2019

Le superpouvoir de Samaira Mehta? Le codage! Âgée de 10 ans seulement, cette entrepreneure s’est fixé comme objectif d’apprendre à 1 milliard d’enfants à coder d’ici 2030 grâce à son jeu de société à succès, Coderbunnyz. Son esprit fonceur a même attiré l’attention de la Maison-Blanche.

«Les jeunes ont une nouvelle façon de penser, explique Samaira. Nous mettons plus d’idées créatives sur la table.»

 

Le goût du risque

Shagun Maheshwari, Speaker at C2 Montréal 2019

Shagun Maheshwari, un développeur de systèmes d’apprentissage machine de 16 ans, croit que les algorithmes d’IA ont le pouvoir de tout changer, de la détection du cancer aux modèles de financement. Mais transformer le mode de fonctionnement de presque toutes les industries implique de prendre des risques.

«[Les jeunes] sont plus enclins à prendre des risques que les adultes», déclare Shagun. «Je crois que les adultes, tout comme les jeunes, devraient constamment avoir soif d’apprendre et de grandir. Nous n’avons pas cette espèce d’orgueil qui empêche les adultes de remettre en question leur mentalité, leurs actions et leurs décisions, parce que nous sommes plus ouverts à la possibilité d’évoluer et de nous améliorer.»

 

La viande devant soi

Isabella Grandic, Speaker at C2 Montréal 2019

Isabella Grandic veut cultiver de la viande de laboratoire pour nourrir le monde entier. Passionnée de génie bactériologique, l’innovatrice de 15 ans touche à divers domaines, dont la santé génésique des femmes, mais sa principale préoccupation à l’heure actuelle est de trouver des moyens moins coûteux de fabriquer et de commercialiser de la viande conçue à partir de cellules animales à grande échelle pour contrer la crise climatique. Et elle a l’avantage d’avoir le temps.

«Je m’intéresse à tellement de choses différentes», explique Isabella. «Dans 10 ans, je serai dans ma vingtaine, ce qui veut dire que j’ai encore beaucoup de temps pour apprendre et grandir d’ici là.»

 

Écrire demain, une page à la fois

Laura Bourbeau, Speaker at C2 Montréal 2019

Laura Bourbeau a écrit son premier livre en 6e année. En 2018, elle a publié la bande dessinée Millie, qui traite de l’intimidation chez les jeunes. À 14 ans, l’auteure a déjà surmonté des défis qui auraient refroidi bien des adultes. Elle a d’abord essuyé plusieurs rejets de la part des maisons d’édition, puis une fois son projet de livre en branle, elle a dû composer avec des échéanciers serrés tout en allant à l’école et en recueillant des fonds pour défrayer une partie des coûts de publication. Mais sa persévérance et son désir d’aider les autres ont triomphé.

«Chaque petit geste est important pour créer notre demain, parce que demain c’est chacun de nous. Et chacun de nous, c’est chaque petit geste que l’on pose au quotidien.»

 

Questions or comments? Drop us a line at editorial@c2.biz