Stimulez votre créativité une étape à la fois avec David Pearl du mouvement Street Wisdom

Équipe éditoriale C2
La réponse à votre question se trouve peut-être dehors dans la rue. Ou plutôt, en ces temps de confinement, dans votre salon.

Lors de la première journée de C2 En ligne — Montréal 2020, David Pearl, fondateur du mouvement Street Wisdom, animait son atelier «Déconfinez votre créativité» dont l’objectif principal était d’enseigner aux participants une technique facilement applicable afin d’augmenter leur créativité.

Street Wisdom est un mouvement international fondé sur l’idée selon laquelle sortir dehors, dans la ville animée et dynamique permet de stimuler notre créativité. Pour C2 En ligne, David a présenté une version numérique simplifiée de Street Wisdom, conçue pour le contexte actuel de distanciation sociale. Sa technique visait à permettre aux participants de réveiller leur imagination, même lorsque les déplacements doivent être limités.

«Si on arrive à se concentrer sur ce qui nous entoure, on peut y découvrir beaucoup de leçons», expliquait David. «C’est s’imaginer en quelque sorte que le monde qui nous entoure est un serveur informatique sur lequel on se connecte pour ensuite le parcourir… Posez des questions à votre environnement, vous y trouverez des réponses.»

 

Une étape à la fois

Après une série de courts exercices visant à «accorder» leurs sens, les participants se retrouvaient devant la phase Quest, où ils devaient formuler une question pour laquelle ils souhaitaient avoir une réponse nouvelle ou différente. David a offert quelques exemples : «Comment faire pour monétiser mon passe-temps?» Ou «Quoi faire quand j’aurai pris ma retraite?»

«Vos pieds sont plus futés que votre tête, ils vous feront vivre une petite aventure.»

Par la suite, David a demandé aux participants de marcher environ 15 minutes dans leur maison et de laisser leur corps et leurs sens les guider au hasard vers un objet, un mot ou une odeur qui les stimulait. «Laissez-vous attirer par ce qui vous intéresse», expliquait David. «Ralentissez et voyez la beauté dans tout. Vous constaterez un déclic qui vous permettra d’accueillir les leçons se trouvant autour de vous.»

Voici quelques exemples d’idées et de leçons tirées de cette marche :

 

Écoutez votre instinct

Lorsque vous vous demandez quelle est la prochaine étape de votre vie ou de votre carrière, utilisez votre corps comme un outil de navigation. «Dans une ère où on est dépassé par la quantité d’informations et de réponses qui nous sont présentées, laissez-vous guider par votre corps, suivez vos pas, écoutez votre instinct : où votre corps vous emmène-t-il?» Selon David, au lieu de chercher des réponses sur Wikipédia, il nous faut se tourner vers les ressources créatives que nous avons en nous-mêmes.

 

Reformulez votre question

Les participants ont raconté avoir changé de perspective sur la question qu’ils s’étaient posée et certains ont même reformulé leur question. «Cela est très important. Trouver la bonne question est parfois plus significatif que de trouver la bonne réponse.»

 

Choisissez votre propre rythme

David, reconnu comme un «maestro de la créativité» vu sa formation de musicien classique, réfléchit beaucoup au tempo. «Peu importe la situation, nous devrions pouvoir choisir notre propre rythme, sans devoir nécessairement suivre le rythme de ce qui nous entoure. Parfois, il faut être rapide, parfois il faut y aller lentement. En musique, on appelle cela le tempo giusto : la juste vitesse.»

 

Pensez au-delà de vos murs

David a fait remarquer que beaucoup de travailleurs créatifs habitués de côtoyer leurs pairs ne pouvaient pas le faire actuellement. Selon lui, il est essentiel de ne pas se laisser restreindre par notre confinement, en proposant comme exemple le fait que Nelson Mandela, malgré ses nombreuses années en prison, avait réussi à laisser son esprit s’étendre par-delà les murs de sa cellule.

«Je crois que nous devons nous demander comment connecter par tous les moyens possibles, au-delà de nos circonstances immédiates. Nous devons développer nos sens au-delà de notre peau, de notre corps.»

«Il ne faut pas se sentir prisonnier de notre situation physique.»

 

En mode rattrapage

Découvrez les Idées à emporter, une sélections des meilleurs faits saillants et apprentissages tirés de C2 En ligne — Montréal 2020 (19 au 30 octobre).

 

Des questions? Des commentaires? Écrivez-nous à editorial@c2.biz