Voici Alexa Maclean: portrait d’un membre de l’équipe C2

La première fois que j’ai vu Alexa, c’était sur cette photo, prise alors qu’elle était bénévole pour C2 Montréal 2015. Le sens de l’humour et l’enthousiasme qui transparaît sur la photo correspond en tout point à l’impression que m’avait donné l’équipe C2 en général, qui travaille si fort dans l’ombre: positive, volontaire, enthousiaste, et avec la capacité d’aborder les situations les plus stressantes avec entrain. Alexa incarne ces qualités, non seulement sur photo, mais aussi dans la vie de tous les jours.

Il me semblait donc tout naturel de choisir Alexa pour ce premier portrait de l’équipe qui travaille si fort à C2 Montréal. Voici l’entrevue que j’ai réalisée avec elle.

TH: Qu’est-ce que tu fais à C2?

AM: Je suis Directrice de compte dans l’équipe de partenariats et développement des affaires. Je participe à l’élaboration de la stratégie, je gère des relations et je mène des initiatives communes. Au jour le jour, mon rôle requiert un optimisme contagieux – une énergie parfois incontrôlable et la capacité de faire plusieurs choses bien différentes les unes des autres.

TH: Comment as-tu commencé à travailler à C2?

Capture d’écran 2017-02-20 à 11.06.08AM: J’ai commencé par être bénévole en 2015 alors que j’étais encore à l’université. Je n’ai pas hésité: l’énergie de C2 se fait sentir dans tout Montréal, et ça donne vraiment envie de découvrir ce qui est derrière cet enthousiasme général. J’étais bénévole l’année où nous avons eu une grande roue et je me souviens que ma publication sur Instagram disait «where meaning met play» ( «quand le sens rencontre le jeu»), comme dans When Harry met Sally… je trouvais ça vraiment chouette. Blague à part, j’ai été attirée par la manière dont le mariage entre des sujets vraiment précis et le jeu était planifié dans tous les aspects de l’événement.

J’ai fini mes études et je suis allée passer un an au Brésil pour approfondir ma compréhension de l’impact social et de l’innovation, et chaque fois que je parlais de Montréal, C2 ressortait vraiment comme un des signes les plus éloquents du dévouement de notre ville et de notre pays pour rendre le monde meilleur et plus créatif. Quand je suis rentrée à Montréal en mars 2016, j’ai sauté sur l’occasion d’accepter un mandat, qui s’est transformé en une réelle histoire d’amour avec C2.

TH: Est-ce qu’il y a un petit détail à C2 qui te rend vraiment heureuse et qu’on ne connaît pas nécessairement?

Capture d’écran 2017-02-20 à 10.48.58AM: On est tous vraiment geek. Si on ne travaillait pas avec des individus aussi accomplis et influents, ça paraîtrait beaucoup plus. Je trouve ça vraiment positif parce que personne ne sent le besoin de faire semblant d’être quelqu’un d’autre, ici. On prend plaisir à en apprendre toujours plus sur la politique, l’histoire, la tech, Star Wars. Même si ce qu’on fait est cool, notre côté nerd n’est jamais loin. La preuve, nos équipes sur Slack s’appellent Rogue One ou Millennium Falcon, par exemple.

TH: Si tu devais recommander un seul livre, ce serait lequel?

2Q==

AM: Ah cette question-là! C’est comme demander quel genre de musique tu aimes – il y a tellement de réponses! S’il faut vraiment en choisir un seul, je dirais Lettres à un jeune poète de Rainer Maria Rilke. C’est un recueil qui continue à m’inspirer, et j’en apprécie vraiment la philosophie dans tous les contextes. J’ai l’impression que je vais finir par regretter d’avoir parlé de poésie plutôt que d’un roman, mais c’est la vie.

TH: Si tu pouvais choisir un pouvoir magique, lequel choisirais-tu et pourquoi?

AM: Je pourrais dire le voyage dans le temps, l’invisibilité, la force herculéenne, mais je pense que je voudrais être omnilingue. Je viens peut-être d’inventer un mot, mais je voudrais avoir la capacité de parler toutes les langues du monde. Je suis de nature extravertie et communicative, alors j’aime toujours pouvoir parler dans leur langue aux gens que je rencontre, parce que ça nous permet de mieux exprimer nos valeurs profondes.

TH: Quel conférencier as-tu le plus hâte d’entendre cette année? Et pourquoi?

AM: Je ne peux pas te le dire parce qu’elle n’est pas encore confirmée. Mais quand tu vas voir le nom, tu vas comprendre! (shhhhhhhhhh)

image (2)

_______________________________________

Portraits de C2 est une série hebdomadaire qui mettra en lumière quelques-unes des personnalités extraordinaires qui font de C2 Montréal un succès – des opérations aux partenariats, en passant par la création, la programmation, les bénévoles, et plus encore. Nous ne pouvons pas parler de tous les membres de l’équipe, mais vous pourrez quand même ressentir l’esprit dans lequel C2 est produit. Nous présenterons également quelques participants de longue date pour avoir leur point de vue sur l’évolution de C2 d’une édition à l’autre.

Les entrevues sont menées par Tara Hunt, consultante marketing numérique, qui s’occupe du contenu des réseaux sociaux pour C2 Montréal. Elle a déjà donné deux conférences à C2, et considère Montréal comme sa deuxième ville de résidence.