Revenir à la liste des conférenciers

Corinne Vezzoni

Speaker, Corinne Vezzoni
Fondatrice et architecte en chef, Agence Corinne Vezzoni & Associés
  • Corinne apparaît dans le documentaire Woman Architect, qui questionne le fait que seulement 10 % des firmes d'architectes sont dirigées par des femmes, alors qu'elles représentent 60 % des étudiants en architecture (2018).
  • Nommée Chevalière de la Légion d’honneur (2017)
  • Nommée Femme architecte de l’année par l’ARVHA (2015)
  • Nommée Chevalier des Arts et des Lettres par la ministre de la Culture française (2013)

Corinne est arrivée à Marseille en 1987 pour étudier à l’École nationale supérieure d'architecture… et n’est jamais repartie. Elle refuse catégoriquement de s’installer à Paris.

L’architecte harmonieuse

Corinne Vezzoni fait partie d'une nouvelle vague d'architectes féminines qui sont – littéralement – en train de se bâtir une place au sommet de la profession. Ayant passé son enfance au Maroc et basée à Marseille, elle a fondé l'Agence Corinne Vezzoni & Associés en 2000, et est depuis devenue un modèle à suivre pour les architectes françaises et les apprenties urbanistes. Son travail, qui lui a valu de nombreux prix, a été décrit comme un procédé alliant «la sobriété des Modernes à l'exubérance du Sud. C’est d’ailleurs l’attachement profond de Corinne envers la culture méditerranéenne qui nourrit son approche très organique. La Méditerranée, selon elle, «est une affaire d’émotions».

Déterminée à «se servir de ce qui est déjà là, de ce qui précède et de ce qui n’est pas ailleurs», la designer s’est fait connaître en concevant des espaces à faible consommation d'énergie, en étroite harmonie avec leur environnement naturel. Dans un style à la fois indépendant et collaboratif, Corinne s’affaire à combattre les préjugés issus des représentations masculines dominantes qui prévalent toujours dans sa profession – et ne recule devant aucun défi. Ses projets de design les plus ambitieux comprennent la réhabilitation du Vieux-Port et la modernisation du tramway public de Marseille (incluant la création de deux nouvelles lignes) ainsi que la conception du Lycée Henri Matisse (développé dans le plus grand respect du paysage naturel et urbain environnant) et d’un campus high tech situé à Aix-en-Provence et baptisé The Camp. Son agence s’est récemment vue confier la réalisation des gares de Versailles et de Rosny Bois Perrier dans le cadre du projet Grand Paris, ainsi que la reconversion de l’ancien site de l’hôpital Chalucet, un projet d’envergure au centre-ville de Toulon. Passionnée par l'avancement de la recherche, du mentorat et de l'éducation dans son domaine, Corinne siège au jury de recrutement des enseignants des écoles d'architecture pour le ministère français de la Culture et enseigne à l’Institut d’urbanisme et d'aménagement régional de l’université d’Aix-Marseille. Membre de l’Académie française d'architecture, elle est aussi régulièrement mandatée en tant qu'architecte jurée, notamment par l'Ordre des Architectes et le Syndicat des architectes, ainsi qu’à l’occasion de nombreuses remises de prix.

« On se rend compte qu’on est dans une ère du partage, où l’on n’a plus des espaces dédiés uniquement pour soi. »
Corinne en entrevue avec Made in Marseille (à propos du projet The Camp)
  • Corinne apparaît dans le documentaire Woman Architect, qui questionne le fait que seulement 10 % des firmes d'architectes sont dirigées par des femmes, alors qu'elles représentent 60 % des étudiants en architecture (2018).
  • Nommée Chevalière de la Légion d’honneur (2017)
  • Nommée Femme architecte de l’année par l’ARVHA (2015)
  • Nommée Chevalier des Arts et des Lettres par la ministre de la Culture française (2013)

Corinne est arrivée à Marseille en 1987 pour étudier à l’École nationale supérieure d'architecture… et n’est jamais repartie. Elle refuse catégoriquement de s’installer à Paris.