Edward Burtynsky

Speaker Edward Burtynsky
Photographe
  • Récipiendaire de nombreuses distinctions, incluant le prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques (2016).
  • Nommé officier de l’Ordre du Canada (2006)
  • Titulaire de sept doctorats honorifiques

Edward possède une paire de baskets porte-bonheur, qu’il trimballe partout où il va.

Le photographe d’impact

Lorsque l’humanité laisse son empreinte sur mère Nature, Edward Burtynsky appuie sur le déclencheur. Le réputé photographe canadien a fait carrière en documentant l’impact colossal de l’homme sur les écosystèmes naturels du monde entier. Observant de manière sensible et courageuse les paysages industriels de la planète, ses photographies spectaculaires examinent les structures que nous avons, en tant qu’espèce humaine, imposées aux paysages naturels et à l’environnement. Edward utilise des technologies photo et vidéo de pointe comme la 3D, les vidéos 360 et la réalité augmentée pour documenter ses excursions aux quatre coins du monde, des lacs salés de l’ouest de l’Inde aux carrières du Portugal en passant par les mines à ciel ouvert d’Australie et les tranchées ferroviaires du Canada. Edward a aussi fondé Toronto Image Works – un centre de formation dédié à la photographie, à l’imagerie numérique et aux nouveaux médias desservant la communauté artistique de Toronto – et cofondé l’atelier de recherche et d’impression 3D Think2Thing. Les œuvres de ce créateur prolifique sont exposées dans une soixantaine de grandes institutions comme les musées National Gallery of Canada, le MoMA, Reina Sofia, Tate Modern, Guggenheim et Los Angeles County Museum of Art.
« C’est l’impact d’un météorite qui a provoqué l’extinction des dinosaures. C’est désormais son propre impact que doit craindre l’espèce humaine. »
Edward au New Yorker
  • Récipiendaire de nombreuses distinctions, incluant le prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques (2016).
  • Nommé officier de l’Ordre du Canada (2006)
  • Titulaire de sept doctorats honorifiques

Edward possède une paire de baskets porte-bonheur, qu’il trimballe partout où il va.