Frank Giustra
  • A reçu l’ordre de la Colombie-Britannique (2016)
  • A été honoré par l’Elton John AIDS Foundation (2016)
  • Figure sur la liste des gens d’affaires les plus puissants, présentée par le magazine Canadian Business (2016)
  • S’est associé au Festival international du film de Vancouver pour créer une compétition de films de sensibilisation à la crise des réfugiés (2016)
  • Est récipiendaire du prix humanitaire du Centre Dalaï Lama (2014)
De philanthrope à homme d’affaires… à philanthrope
rank Giustra est devenu philanthrope à 12 ans, lorsqu’il a commencé à réserver une partie de sa paie de camelot pour parrainer un enfant. Depuis qu’il est adulte – et une icône de l’entrepreneuriat –, il se mobilise encore pour ses causes favorites: l’allègement de la pauvreté par le développement économique et l’aide aux enfants et familles réfugiés du conflit syrien. Frank est PDG du groupe Fiore, une firme privée qui gère un vaste portefeuille d’investissements spécialisés dans la gastronomie et le lifestyle, l’art et le divertissement. Le groupe a aussi fait ses preuves en finançant et en bâtissant des entreprises d’exploitation des ressources naturelles. Frank est un entrepreneur qui carbure à la passion. Parmi ses succès les plus remarquables, on compte Lionsgate Entertainment, l’une des plus grandes compagnies de production cinématographique indépendantes au monde. Mais dans la vie, il n’y a pas que les affaires. Frank croit très fermement qu’il faut redonner à la société. Aussi met-il ses compétences professionnelles au service de la «philanthropie entrepreneuriale», une approche utilisant le partenariat public-privé pour résoudre des enjeux sociaux. En 1997, il a créé la fondation Radcliffe. Dix ans plus tard, il a fondé avec Bill Clinton le Clinton Giustra Enterprise Partnership. Plus récemment, Frank et sa fondation ont commencé à s’impliquer activement dans la crise des réfugiés en fournissant de l’aide humanitaire en Grèce, en Turquie, au Liban et en Jordanie.
« La crise des réfugiés peut se régler si nous agissons en citoyens du monde, en collaboration avec les gouvernements, le secteur privé et la communauté philanthropique. »
Frank Giustra