Jimmy Nelson
  • Créateur de la Jimmy Nelson Foundation, qui célèbre la culture polychromatique mondiale
  • Expositions récentes aux galeries Bryce Wolkowitz (New York) et Atlas (Londres), ainsi qu’à la foire Paris Photo
Regard humaniste
Armé de sa caméra vieille de 50 ans, Jimmy Nelson a arpenté pendant plusieurs années des lieux reculés du monde entier pour rencontrer des peuples autochtones et découvrir leurs cultures en voie de disparition. Né en Angleterre, mais établi à Amsterdam, le photographe a entamé sa carrière en réalisant des reportages en Afghanistan, dans le Cachemire et dans l’ex-Yougoslavie, après avoir parcouru le Tibet à pied pendant un an dans le but de se familiariser avec ses habitants et leur mode de vie. Suivant la tournée mondiale de son livre Literary Portraits of China, rassemblant des clichés pris durant plus de 40 mois passés en Chine, Nelson a fait son entrée dans le monde de la photographie commerciale. Mais tout en participant aux campagnes publicitaires de marques importantes, il a continué d’explorer des endroits éloignés ou méconnus. Il canalise aujourd’hui son esthétique idéaliste et romantique au sein du projet d’envergure Before They Pass Away. À l’aide d’expositions dans des galeries et musées partout en Europe et aux États-Unis, l’artiste rend hommage à des peuples autochtones et révèle leur iconographie.
« La photographie détient un pouvoir extraordinaire. C’est une langue que nous comprenons désormais tous. »
Jimmy à TEDGlobal Brazil