Ping Fu

Speaker Ping Fu
Présidente, GelSight
  • Ping détient cinq brevets américains et internationaux.
  • Elle a reçu le prix «Outstanding American by Choice» décerné par les services de la citoyenneté et de l’immigration des États-Unis (2012), le prix «Leadership Award» de la CAD Society (2010), le prix «Business Innovation Award» de l’America China Business Women’s Alliance (2008).
  • Elle a été nommée «Entrepreneur of the Year» par le magazine Inc. (2005), «Worldwide ‘Fast 50’ Executive» par Fast Company (2004) et a reçu la mention Ernst & Young «Entrepreneur of the Year» des prix Carolinas (2003), entre autres.
  • Ping s’est récemment jointe au comité de direction de Burning Man.

L’ancienne première dame des États-Unis, Michelle Obama, a invité Ping au discours sur l’état de l’Union en 2010.

La visionnaire 3D

C’est au carrefour du génie et du design que vous trouverez l’informaticienne et entrepreneure Ping Fu, en train de s’activer à révolutionner la façon dont les produits sont conçus et fabriqués. Se décrivant elle-même comme une artiste et une scientifique ayant choisi les affaires comme mode d’expression, Ping a cofondé l’entreprise d’imagerie logicielle 3D Geomagic Inc. Les équipes qu’elle y dirige travaillent au développement de technologies qui permettent de concevoir et de fabriquer des produits et services uniques – un concept qu’elle a baptisé la «fabrique personnelle» (ou Personal Factory). Reconnu comme un leader de l’échantillonnage et la fabrication numérique, Geomagic est derrière des innovations de taille en matière de systèmes de détection, d’imagerie et d’impression 3D. Lorsque 3D Systems – l'inventeur de la technologie d'impression 3D et la plus grande société publique sur le marché de l'impression 3D – a acquis Geomagic en 2013, Ping a endossé le rôle de directrice de la stratégie, puis de vice-présidente et chef de l’entrepreneuriat. Elle est actuellement présidente de l’entreprise de technologie de capteurs GelSight, où elle s’implique également à titre d’investisseuse principale.

Ping possède 30 ans d’expérience dans l’industrie du logiciel, avec une expertise poussée en bases de données, en informatique distribuée, en réseautique, en infographie, en imagerie et en impression 3D. En tant qu’ancienne directrice de la visualisation du National Center for Supercomputing Applications, elle a développé un logiciel de transformation d'images pour le cinéma d’animation. Elle aussi mis sur pied et dirigé le projet NCSA Mosaic, qui a mené à la création de Netscape et d’Internet Explorer. Ping est également engagée dans la promotion de l’entrepreneuriat et milite pour la présence des femmes en mathématique et sciences. Elle a siégé au Conseil consultatif national de l’innovation et de l’entrepreneuriat au ministère du Commerce américain et a été déléguée du Département d’État des États-Unis à l’APEC en 2011. En 2013, Ping a publié une autobiographie intitulée Bend, Not Break: A Life in Two Worlds. L’ouvrage – qui figure sur la liste des meilleurs vendeurs du York Times, qui raconte son enfance difficile en Chine durant la Révolution culturelle, son déménagement déterminant aux États-Unis et son parcours entrepreneurial.

« Je ne pense jamais au succès, puisque je ne sais pas comment le définir. Je pense plutôt en termes de contribution... envers nous-mêmes, nos proches, notre communauté, les gens qu’on connaît, et même ceux qu’on ne connaît pas. »
Ping sur Talks at Google
  • Ping détient cinq brevets américains et internationaux.
  • Elle a reçu le prix «Outstanding American by Choice» décerné par les services de la citoyenneté et de l’immigration des États-Unis (2012), le prix «Leadership Award» de la CAD Society (2010), le prix «Business Innovation Award» de l’America China Business Women’s Alliance (2008).
  • Elle a été nommée «Entrepreneur of the Year» par le magazine Inc. (2005), «Worldwide ‘Fast 50’ Executive» par Fast Company (2004) et a reçu la mention Ernst & Young «Entrepreneur of the Year» des prix Carolinas (2003), entre autres.
  • Ping s’est récemment jointe au comité de direction de Burning Man.

L’ancienne première dame des États-Unis, Michelle Obama, a invité Ping au discours sur l’état de l’Union en 2010.