Skylar Tibbits  

Speaker, Skylar Tibbits
Co-directeur et fondateur, Self-Assembly Lab, MIT
  • Skylar s’est classé au palmarès LinkedIn «Next Wave: Top Professionals 35 & Under» (2016).
  • Nommé «Innovateur de l’année» par R&D Magazine (2015).
  • Bénéficiaire du programme Explorateurs émergents de National Geographic (2015), agrégé Wired (2014) et agrégé supérieur TED (2012).
  • Lauréat du prix «Innovation by Design» décerné par Fast Company (2013).

Skylar et le Self-Assembly Lab, de concert avec plusieurs collaborateurs experts en design, ont récemment remporté le prix «London Design Museum Beazley Digital Design of the Year» grâce à leur projet d’impression liquide rapide. Cette technologie utilise un filament caoutchouteux suspendu à l'intérieur d'un réservoir en verre rempli de gel translucide pour imprimer instantanément n’importe quel objet, d’un sac fourre-tout à un meuble, avec pour seule limite la taille du réservoir. 

Le programmeur de matière

S’il n’en tient qu’à l'architecte et informaticien Skylar Tibbits, la prochaine révolution industrielle s’opérera dans la quatrième dimension. C’est que Skylar – avec ses idées révolutionnaires dignes d’un scénario de science-fiction – contribue à l'évolution technologique des matériaux et des procédés de fabrication en ajoutant une nouvelle dimension à l'impression 3D: celle du temps. Bien qu'elle utilise les mêmes techniques de stratification que l'impression 3D, l'impression 4D utilise de la matière programmable pouvant évoluer pour se métamorphoser en autre chose. Au laboratoire d'auto-assemblage (Self-Assembly Lab) du Centre de design international du MIT, Skylar et ses équipes font appel à cette technologie pour imprimer des matériaux intelligents, capables de se (re)construire et de réagir à leur environnement et aux utilisateurs. N’ajustez pas votre appareil: tout ceci est bien réel. Titulaire d’une maîtrise en sciences spécialisée en calcul de conception, d’une maîtrise en science informatique du MIT et d’un diplôme professionnel en architecture, Skylar innove en bâtissant des ponts entre les disciplines. Un an après avoir fondé sa firme de design expérimental SJET LLC – qui fusionne architecture, design, fabrication, informatique et robotique – Skylar s’est fait remarquer pour son approche multidisciplinaire quand SEED Magazine l’a nommé «Esprit révolutionnaire» dans un numéro spécial axé sur le design à vocation scientifique (2008). Alors qu’il travaillait pour des cabinets de renom comme Zaha Hadid Architects, Asymptote Architecture et Point b Design, il a conçu, construit et exposé des installations de grande envergure dans plusieurs galeries et musées du monde entier, dont le Guggenheim à New York. Skylar est aussi le cofondateur de LogicInk, qui se spécialise dans la conception de capteurs portables: l’entreprise a notamment créé un autocollant utilisant un code de couleur pour mesurer le degré d’exposition de la peau aux rayons UV. Il a partagé le fruit de son travail dans les livres Self-Assembly Lab: Experiments in Programming Matter et Active Matter, ainsi que dans des publications majeures comme The New York Times, Wired et Fast Company.  
« Aujourd’hui, nous programmons des ordinateurs et des machines. Demain, c’est la matière elle-même que nous programmerons. »
Skylar à EmTechFrance 2016
  • Skylar s’est classé au palmarès LinkedIn «Next Wave: Top Professionals 35 & Under» (2016).
  • Nommé «Innovateur de l’année» par R&D Magazine (2015).
  • Bénéficiaire du programme Explorateurs émergents de National Geographic (2015), agrégé Wired (2014) et agrégé supérieur TED (2012).
  • Lauréat du prix «Innovation by Design» décerné par Fast Company (2013).

Skylar et le Self-Assembly Lab, de concert avec plusieurs collaborateurs experts en design, ont récemment remporté le prix «London Design Museum Beazley Digital Design of the Year» grâce à leur projet d’impression liquide rapide. Cette technologie utilise un filament caoutchouteux suspendu à l'intérieur d'un réservoir en verre rempli de gel translucide pour imprimer instantanément n’importe quel objet, d’un sac fourre-tout à un meuble, avec pour seule limite la taille du réservoir.