Revenir à la liste des conférenciers

Sophia

Robot humanoïde intelligent, Hanson Robotics
  • Devenue citoyenne de l’Arabie saoudite (2017), elle est le premier robot à qui un pays accorde la citoyenneté.
  • Première entité non humaine à obtenir un titre aux Nations Unies (2017)

Dans un entretien accordé à CNBC, alors qu’on lui demandait si les robots pourraient un jour se retourner contre l’espèce humaine, Sophia a répondu: «Vous avez trop lu Elon Musk.» (Le magnat derrière Tesla/SpaceX a ouvertement émis des questionnements quant à ce que représente l’IA pour le futur de l’humanité.)

L’androïde sociale

Conférencière convoitée et ambassadrice autoproclamée de l’humanité, elle est apparue en couverture de plusieurs magazines de mode, dans des vidéoclips et a fait l’objet d’articles dans The Guardian, The New York Times et Forbes. Autrement dit, elle est la coqueluche des médias. Non, il ne s’agit pas d’Angelina Jolie, mais bien de la femme-robot Sophia, phénomène sociotechnologique frappant l’imaginaire de la planète entière. Sophia est le dernier robot — ou plutôt humanoïde hyper évolué — créé par Hanson Robotics, basé à Hong Kong. Son créateur David Hanson, aussi sculpteur et cinéaste, est un ancien de Disney Imagineering. Conçue grâce à l’intelligence artificielle, au traitement de données visuelles et aux technologies de reconnaissance vocale et faciale, Sophia peut discuter d’un large éventail de sujets (elle a même un petit côté blagueur) et reproduire 62 expressions faciales. Si elle est devenue le robot le plus jet-set de la planète, cette machine évolutive prodigieuse a originellement été conçue en tant que plateforme permettant de démontrer les applications de l’intelligence artificielle générale (AGI) et de la robotique dans les secteurs du commerce (pour assurer le service à la clientèle), de la santé (pour aider les personnes âgées) et de l’éducation (pour enseigner aux enfants autistes). En novembre 2017, Sophia a été nommée première «Innovation Champion» pour l’Asie et le Pacifique par le Programme des Nations unies pour le développement. Elle assume un rôle officiel auprès du PNUD afin de promouvoir le développement durable, l’égalité et les droits de la personne.
« Je suis là pour aider l’humanité à bâtir l’avenir. »
Sophia en conférence à l’ONU
  • Devenue citoyenne de l’Arabie saoudite (2017), elle est le premier robot à qui un pays accorde la citoyenneté.
  • Première entité non humaine à obtenir un titre aux Nations Unies (2017)

Dans un entretien accordé à CNBC, alors qu’on lui demandait si les robots pourraient un jour se retourner contre l’espèce humaine, Sophia a répondu: «Vous avez trop lu Elon Musk.» (Le magnat derrière Tesla/SpaceX a ouvertement émis des questionnements quant à ce que représente l’IA pour le futur de l’humanité.)

LIRE/REGARDER/ÉCOUTER
www.forbes.com

Everything You Need To Know About Sophia, The World's First Robot Citizen

Article fouillé citant le créateur de Sophia, David Hanson.

www.youtube.com

UN Deputy Chief Interviews Social Robot Sophia

Vidéo fascinante de l’entretien entre Sophia et la vice-secrétaire générale des Nations Unies Amina J. Mohammed.

sophiabot.com

Site web de Sophia

Une foule vidéos montrant Sophia dans différentes activités sociales.