4 raisons pour lesquelles vous devriez participer au concours Entrepreneurs émergents (selon les gagnants de l’an dernier)

Par Équipe C2

Chaque année, la Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman invite 25 entrepreneurs émergents à participer à C2 Montréal. Au cours des trois jours de l’événement, les gagnants rencontrent des leaders de l’industrie et des experts de leur domaine, et collaborent afin de découvrir des solutions créatives à leurs problèmes d’affaires.
Le concours se termine le vendredi 23 mars à midi, et voici quatre raisons pour lesquelles, selon quatre de nos gagnants de 2016, vous devriez vraiment prendre quelques minutes pour remplir le formulaire de candidature:

1- Vous pourriez rencontrer votre prochain partenaire d’affaires

Nos gagnants des années précédentes sont unanimes: ce sont les gens qu’on rencontre qui font de C2 Montréal et du concours Entrepreneurs émergents une expérience absolument unique.

Concrètement, Geneviève Rousseau (Bonapp) a tissé des liens avec John Winter Russell du restaurant Candide avec qui elle collabore maintenant, tandis que Shawn et Devin Young (Classcraft) ont amorcé des discussions avec le premier ministre Couillard qui ont donné lieu à un partenariat avec la Délégation du Québec à New York! «On travaille en éducation! C’est vraiment attirant pour le gouvernement du Québec d’avoir une entreprise éducative qui réussit et se développe à New York.», précise Shawn.

2- Vous tisserez des liens solides avec d’autres entrepreneurs

Daniel Perel (FreshMint) le confirme: c’est le réseautage dans son ensemble – avec les autres gagnants du Concours, les investisseurs et les participants – qui lui a été le plus utile: «Je suis toujours en contact avec plusieurs d’entre eux, ces relations vont vraiment au-delà de la poignée de main ou de la conversation», affirme-t-il.

«On se considère
comme des pairs.»

- Devin Young, Classcraft

Dans les mots de Devin Young, de Classcraft: «Une entreprise, ça ne se crée pas dans le vide, alors il faut porter une attention particulière à nos relations. Maintenant, parmi les gagnants du Concours, on se considère comme des pairs. L’idée, c’est de faire partie d’une communauté et de s’entraider.»

 

3- Vous serez en compagnie d’innovateurs de partout

Dans le cadre de leur participation à l’édition 2016, les gagnants du concours ont eu l’occasion de rencontrer l’entrepreneur hôtelier Chip Conley, qui leur a parlé de l’entrepreneuriat avec une bienveillance et une ouverture qui les a vraiment marqués. Selon Devin, «Chip a traité en profondeur de sujets qui nous parlent vraiment comme entrepreneurs à ce moment-ci de notre parcours. Il a partagé un point de vue émotionnel et touchant. Et c’est l’émotion qui apporte le plus de sens. Vous pouvez aller dans mille conférences, jamais vous ne serez touché aussi profondément.»

«Vous pouvez aller
dans mille conférences,
jamais vous ne serez touché
aussi profondément.»

- Devin Young, Classcraft

Ce contact spontané et authentique, les Entrepreneurs émergents l’ont en commun, mais chacun a été marqué différemment par les conférences et les activités de leur parcours. Geneviève a quant à elle été profondément inspirée par Massimo Bottura. «Depuis des mois, indique-t-elle, j’avais l’impression que les gens ne réalisaient pas l’importance de s’impliquer dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Quand il a fait comprendre aux participants que «waste is your wonderland» (dans les surplus se cachent des trésors), j’étais tellement contente que ce message se fasse entendre! C’est le début d’un changement de comportement envers le gaspillage, et ça m’encourage vraiment. Je sens maintenant que Bonapp a gagné en crédibilité en étant sélectionné, et que j’ai gagné en confiance et amplifié mon réseau.

«Quand Massimo Bottura a fait comprendre aux gens que «waste is your wonderland» (dans les surplus se cachent des trésors), j’étais tellement contente que ce message se fasse entendre!»

Geneviève Rousseau, Bonapp

4 – Vous découvrirez de nouvelles façons de voir votre entreprise

Daniel Perel insiste quant à lui sur la valeur de l’expérience globale. «On prend trois jours pour se donner un peu de recul, s’extraire du stress quotidien et réfléchir à notre entreprise. Ça aide à mettre les choses en perspective et à mieux se projeter dans l’avenir. Il faut juste être dans le bon état d’esprit et être prêt à tout absorber.»

«On prend trois jours pour
se donner un peu de recul,
s’extraire du stress quotidien
et réfléchir à notre entreprise.»

- Daniel Perel, FreshMint

Cette expérience transformative, il continue à la vivre en se replongeant de temps à autre dans les leçons apprises: «Je consulte encore mes notes des conférences», conclut-il en brandissant son téléphone.
Les Entrepreneurs émergents sont encore étonnés par la puissance des idées qui s’entrechoquent et inspirés par les personnes qu’ils ont rencontrées.

Il ne vous reste que deux jours pour participer au concours Entrepreneurs émergents de la Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman. Remplissez le formulaire ici.