Journée internationale des femmes: 10 Montréalaises à surveiller

Robyn Fadden
Lorsque 2020 a tout chamboulé sur son passage, les Montréalaises de tous horizons ne se sont pas laissées abattre et on fait preuve d’une phénoménale résilience. Afin de célébrer la Journée internationale des femmes, nous vous présentons dix femmes extraordinaires qui travaillent déjà à faire de 2021 une année mémorable.

 

Joanna Chevalier

Joanna Chevalier, que l’on connaît aussi sous son nom d’artiste Hanna Che, est l’une des créatrices de la murale La vie des Noir.es compte, produite lors de l’été 2020 sur la rue Sainte-Catherine. Co-fondatrice de l’initiative Never Was Average, le travail de Chevalier se situe à l’intersection de l’art, de la communauté et des communications. Alors qu’elle travaillait dans le domaine de la mode, Chevalier a remarqué le manque crucial de représentation des personnes racisées et des autochtones dans l’industrie. Dirigeant l’une des rares entreprises de vente au détail de mode appartenant à des Noirs, elle a co-fondé en 2017 Never Was Average, une initiative offrant des expériences et du contenu axé sur le dialogue et les connexions humaines. Avec son co-fondateur Harry Julmice, ils collaborent régulièrement avec des artistes, des organisations et des centaines de bénévoles du Grand Montréal pour rassembler et créer.

Photo via @hanna_che

 

Béatrice Martin

Au début de 2021, l’autrice-compositrice et interprète Béatrice Martin (alias Coeur de Pirate) a pris la direction d’une importante étiquette de disque pour la transformer de fond en comble. En effet, en janvier dernier, Martin est devenue propriétaire de l’étiquette Dare to Care Records (qui avait été ébranlée par des allégations d’inconduites lors de la vague #metoo de l’été 2020), dont la compagnie-sœur, Grosse Boîte, avait lancé sa carrière en 2008. Renommée Bravo Musique, l’entreprise s’est donné pour valeurs fondamentales la confiance, l’empathie et le respect des artistes et de leur travail. Avec des artistes québécois de renom tels Fanny Bloom, Les sœurs Boulay, Avec pas d’casque, Jean Leloup et Maude Audet, Bravo Musique et Béatrice Martin travaillent actuellement sur de nouveaux projets inclusifs, avec pour mission de «veiller au bien-être des artistes et des employés tout en contribuant au développement des différents projets de notre riche scène musicale.»  

Photo via @beatricepirate

 

France Margaret Bélanger

France Margaret Bélanger a plus d’un tour du chapeau à son actif. Vice-présidente exécutive et chef des affaires commerciales pour le Canadien de Montréal depuis 2016, elle fait partie de la poignée de femmes à occuper des postes de haute direction au sein de la LNH. Ancienne associée au droit des affaires au cabinet Stikeman Elliott, Bélanger avait, entre autres, représenté les intérêts du Groupe Gillett dans le processus de vente des Canadiens et du Centre Bell en 2009. Aujourd’hui, elle est responsable de la génération de revenus de l’organisation. Elle dirige aussi les activités de marketing, de gestion de la marque et les relations communautaires de l’organisation, en plus d’être membre du comité de gestion du Groupe CH. Recrutée par Gary Bettman pour se joindre au Inclusion Executive Council, Bélanger travaillera à développer un plan d’action concret visant à combattre le racisme et favoriser l’inclusion et la diversité au sein de la LNH.

Photo via McGill

 

Raphaëlle Huysmans

À titre de vice-présidente et associée d’URBANIA Média, Raphaëlle Huysmans supervise les activités de l’entreprise, qu’il s’agisse du magazine imprimé, du média numérique, des émissions de télé ou du volet contenu de marque et ce, en s’assurant que tous les projets reflètent la mission première d’URBANIA, soit celle de rendre l’ordinaire extraordinaire. Avec Philippe Lamarre, fondateur et président d’URBANIA, Huysmans et son équipe ont fait leur entrée dans le paysage médiatique français en lançant le média multiplateforme URBANIA France à l’automne dernier. Lamarre et Huysmans discuteront d’ailleurs de leur expérience lors d’une causerie en ligne Export(er) le 25 mars prochain. Très impliquée au sein des industries culturelles et médiatiques, elle a récemment été nommée présidente du conseil d’administration du Festival MUTEK.

Photo via @rhuysmans

 

Julie Groleau

Julie Groleau est cofondatrice de la compagnie de production multidisciplinaire Couronne Nord, à qui l’on doit le tout premier film original québécois produit pour Netflix. Le thriller Jusqu’au Déclin, du réalisateur Patrice Laliberté, comptait plus de 21 millions de vues à peine quatre semaines après sa sortie en 2020, propulsant Groleau parmi les finalistes du prix Kevin Tierney Emerging Producer, décerné par le CMPA. Auparavant, Groleau et Couronne Nord se sont démarqués par la variété et la qualité de leurs productions, qu’il s’agisse de la populaire websérie Game(r), du film Des histoires inventées (de Jean-Marc E. Roy) ou de l’œuvre de Kim St-Pierre, Réservoir. Ces jours-ci, Groleau et son équipe s’affairent à présenter de nouvelles productions sur le circuit des festivals cinématographiques en ligne tout en travaillant sur une adaptation multidisciplinaire du roman graphique White Horse de Samuel Cantin pour le Théâtre Duceppe.

Photo via IMDb

 

Gabriella Kinté

Si 2020 a été synonyme de «virtuel», les livres imprimés, eux, ont gagné en popularité et la fondatrice de la librairie Racines, Gabriella Garbeau (connue sous le nom Gabriella Kinté), compte bien continuer de les promouvoir. Il y a quatre ans, l’entrepreneure, militante et autrice a fondé une librairie unique, axée sur la culture et les réalités des Noir.es et des personnes racisées. Racines, situé dans le quartier Rosemont–La Petite-Patrie, se veut un espace chaleureux et convivial, offrant une sélection d’ouvrages d’auteurs québécois, canadiens et internationaux, et accueillant divers événements locaux. En mars 2020, Kinté a intégré un service de ventes en ligne sur le site web de la librairie et poursuit son travail de sensibilisation à la représentation des Noir.es dans les domaines des arts, de la culture, des affaires et du communautaire, grâce à sa présence sur les réseaux sociaux.

Photo via @empressgabriella par @___sel_de_mer

 

Azadeh Dastmalchi

Azadeh Dastmalchi, scientifique et ingénieure biomédicale, fait sa part pour combattre la COVID-19 grâce à une invention médicale unique au monde. Suite au diagnostic d’hypertension de son père en 2010 et devant l’absence sur le marché d’un système permettant de surveiller la pression artérielle de façon continuelle, Dastmalchi a commencé à travailler sur la conception d’une montre intelligente VTLab de qualité médicale. Après plusieurs essais et prototypes, elle a conçu un appareil permettant d’enregistrer les cinq signes vitaux et qui, incidemment, pouvait simplifier la détection précoce de la COVID-19. Alors que sa compagnie start-up VitalTracer Ltd. est en pleine croissance, Dastmalchi s’est également distinguée en recevant un prestigieux prix Mitacs (un organisme national appuyant l’innovation industrielle et sociale au Canada) afin d’honorer son travail. Son invention fait actuellement l’objet d’essais cliniques au Centre de santé Glen de l’Université McGill ainsi qu’à l’hôpital Sainte-Justine.

Photo via LinkedIn

 

Claudine Labelle

Alors que les activités sportives scolaires et parascolaires ont presque toutes été annulées, l’entrepreneure sociale Claudine Labelle a proposé une solution innovante afin de permettre aux jeunes filles de poursuivre leurs rêves olympiques ou tout simplement de pouvoir continuer de rester actives pendant la pandémie. Après une carrière en cyclisme interrompue par un accident, Labelle a fondé l’organisme sans but lucratif Fillactive afin d’encourager les adolescentes à rester actives tout en défiant les conventions sociales de genre. Forte de plus de 13 ans de partenariats avec divers établissements scolaires, Fillactive a décidé en mars 2020 de rendre leurs outils et ressources accessibles à tous, en plus de lancer une série de vidéos d’entraînement ludiques. Plus récemment, Labelle a produit un livre blanc sur l’entrepreneuriat féminin et la maternité, en collaboration avec la Jeune chambre de commerce de Montréal.

Photo via @claudine.labelle 

 

Azamit

C’est à elle que l’on doit le populaire marché montréalais SOUK, qui met en vedette designers, créateurs et entrepreneurs locaux. Après une carrière réussie de styliste et de mannequin, Azamit a décidé en 2003 de mettre à profit sa créativité en fondant SOUK@SAT avec Bruno Ricardi-Rigault. Alors tenu dans les locaux de la Société des arts technologiques de Montréal (SAT), l’événement annuel mettait en vedette des produits locaux de décoration intérieure, joaillerie, mode, bouffe et plus encore. Cette année, pour la 17e édition du SOUK, Azamit a transposé le concept en mode virtuel pour la toute première fois, grâce au fournisseur de logiciel de point de vente Lightspeed, une solution qui permettra d’élargir la clientèle de SOUK au-delà du Québec.

Photo via @_azamit

 

Tranna Wintour

Humoriste, chanteuse, productrice, animatrice et autrice, Tranna Wintour pose un regard à la fois acéré et divertissant tant sur la culture populaire que sur des enjeux plus sérieux. Sélectionnée pour la liste New Faces Canada 2019 du Festival Just For Laughs, la carrière de Wintour compte de nombreux accomplissements, qu’il s’agisse de numéros de stand-up, de soirées-cabaret queers éclatées (comme Sainte Celine: A Dion Cabaret and Being Britney: A Pop Tragedy) ou d’apparitions à l’émission L’heure est grave (Télé-Québec). Également l’une de nos merveilleuses animatrices à C2, elle a notamment interviewé Jameela Jamil lors de C2 En ligne — Montréal 2020. En 2017, Wintour a co-fondé avec son ami et collègue humoriste Thomas Leblanc le balado Chosen Family, qui fut nommé parmi les meilleurs balados de l’année par Apple Canada en 2018 et 2019. La saison 2021 de Chosen Family promet une fois de plus des invités fascinants comme l’astrologue vedette Jessica Lanuadoo ainsi que l’artiste Backxwash, gagnante du prix de musique Polaris en 2020.

Photo via C2 Montréal

 

Et ce n’est pas tout…

Chez C2, nous aimons beaucoup nos lecteurs et nos participants et nous avons été ravis de voir les réactions positives de cet article lorsqu’il a été publié au début du mois de mars à l’occasion de la Journée internationale des femmes. Nous sommes donc heureux d’ajouter vos suggestions de femmes extraordinaires à cette liste. Les voici sans plus tarder.

 

Dominique Fils-Aimé

L’étoile de l’autrice-compositrice et interprète haïtienne-québécoise Dominique Fils-Aimé brille de tout son éclat depuis ses débuts en 2015 à l’émission La Voix. Suite au succès de son premier album Nameless en 2018, Dominique a enchaîné avec Stay Tuned!, un second album qui a remporté un prix Juno en 2020, dans la catégorie «album jazz vocal de l’année». En février dernier, elle a lancé Three Little Words, dans lequel on retrouve l’influence de la culture et de la musique afro-américaine chère à la chanteuse classique, soul, jazz et blues. Selon Dominique, «nous vivons dans une ère où les gens ne sont pas à l’aise avec les émotions plus lourdes et ne veulent que des émotions positives. Nous devrions accepter tout le monde; la dépression, le patriarcat et le racisme existent et nous ne devrions pas prétendre vivre dans un monde imaginaire fermé où tout le monde se promène avec un sourire.»  C’est assurément le genre de réflexion qui nous inspire pour 2021.

Photo via @sing.with.mi par @jocelynjocelynmichel

 

Julie Bernèche

Vous étiez plusieurs à suggérer Julie Bernèche, fondatrice de Dju Design, et nous sommes tout à fait d’accord. L’entrepreneure, designer graphique, stratège marketing, directrice artistique a récemment collaboré avec BonBoss sur un projet en ressources humaines des plus intéressant. #culturebook vise à aider les compagnies à créer une culture d’entreprise positive en mode télétravail, à accueillir et intégrer les nouveaux employés et à les mobiliser. Le projet semblait être une si belle initiative aux yeux de Julie qu’elle a immédiatement voulu participer et sa compagnie est devenue l’une des premières pour lesquelles BonBoss a créé un culture book.

Pour en découvrir davantage à propos de cette «bonne bossx, cliquez ici.

Photo via @julieberneche

 

Saskia Artemisia Klunder

Parce que nous sommes las des stéréotypes en affaires, nous sommes heureux d’ajouter une entrepreneure issue de l’industrie du divertissement pour adultes à notre liste. Saskia Klunder est une pole dancer professionnelle, de compétition, en plus d’offrir des leçons, des ateliers et des événements privés. Vous l’avez même peut-être vue danser sur scène avec notre ancien invité C2 Snoop Dogg. Selon sa biographie, «la passion et l’esprit de communauté sont au cœur de ma pratique et je suis toujours ravie d’accueillir de nouveaux étudiants, professeurs et amis au sein de ma famille de pole dancing

Et si 2021 était l’année où nous tentions de réellement sortir de notre zone de confort en suivant un de ses cours?

Photo via @saskiaklunder par @mtlpoleshoots

 

Francine Tremblay

Professeure de sociologie à l’Université Concordia, Francine Tremblay a lancé en juin 2020 son plus récent livre, Organizing for Sex Workers’ Rights in Montreal. Relatant l’histoire de Stella, l’organisme de défense des droits des travailleuses du sexe, le livre «examine l’histoire de l’industrie du sexe à Montréal au cours des deux derniers siècles, et relate les réussites et les difficultés qui ont marqué le parcours de Stella au fil des ans.» Elle-même ancienne travailleuse du sexe, Tremblay oriente son militantisme, ses cours et sa recherche sur des enjeux sociaux tels l’inégalité, la construction sociale de la déviance, de la sexualité, de l’action collective et des mouvements sociaux. «J’aime garder un pied dans le monde académique et l’autre dans le vrai monde,» déclarait-elle. Tremblay est membre de Stella depuis 1999 et enseigne à Concordia depuis 2002. Nous sommes très heureux de l’inclure dans notre liste.

Photo via Concordia.ca

 

Pour ne rien manquer

Inscrivez-vous à notre infolettre afin de recevoir des nouvelles exclusives et du contenu C2 Montréal passionnant.

 

Des questions? Des commentaires? Écrivez-nous à editorial@c2.biz