Nadia Robertson

Nadia v2
Consultante en Marketing, développement des affaires et réconciliation

Fière représentante de la Nation Micmac de Gespeg, Nadia Robertson a été élue au conseil de la Nation en 2020, à titre de conseillère et de vice-chef.

Dans le cadre de ses fonctions, Nadia a la responsabilité de superviser toutes les communications et de voir au développement des affaires. Elle a en effet acquis une expérience exceptionnelle en la matière tout au long de son parcours professionnel. Ayant d’abord travaillé dans l’univers de la finance et des banques, Nadia a été appelée à planifier et à animer des événements de recrutement pour l’inclusion des personnes autochtones. Elle a aussi été chargée d’accroître les interactions avec diverses communautés et parties prenantes autochtones, et de renforcer les relations avec celles-ci. Nadia s’est ensuite réorientée vers le marketing et la publicité, aidant de nombreuses entreprises de petite ou moyenne taille à élargir leur clientèle.

Dotée d’une vaste expérience, Nadia tire une grande fierté du travail qu’elle effectue pour les membres de sa nation. Elle travaille constamment à créer de nouvelles occasions d’affaires et à améliorer les occasions existantes. Elle-même propriétaire d’entreprise, Nadia est toujours prête à transmettre sa passion pour l’entrepreneuriat en organisant des ateliers, en y participant, ou en prenant la parole lors de divers événements.

Très sollicitée, Nadia prend toujours le temps de faire profiter les autres de l’expérience qu’elle a acquise dans le cadre de son parcours entrepreneurial, de même que son expérience en tant que femme autochtone. En plus de ses fonctions de conseillère et de vice-chef de la Nation Micmac de Gespeg, elle préside le conseil d’administration du parc éolien Mesgi’g Ugju’s’n, le plus grand parc éolien détenu en copropriété par des communautés autochtones au Canada.

Nadia travaille aussi comme consultante en marketing et en développement économique auprès du Conseil Mohawk de Kanesatake, pour lequel elle agit comme agente de développement économique certifiée et comme membre du Conseil pour l’avancement des agents de développement autochtones (CAADO). Elle dirige également Keskamizit, une ligne de produits de beauté et de mieux-être inspirée par le savoir traditionnel de sa communauté. Wela’lin.